Life

Peut-on construire un être humain de A à Z?

Slate.fr, mis à jour le 08.03.2012 à 19 h 12

Corps humain /gyro2 via Flickr CC License by

Corps humain /gyro2 via Flickr CC License by

Après avoir permis l'amélioration du corps, la technologie pourrait à terme permettre la construction d'un être humain de A à Z, selon le site de la BBC qui énumère quelques membres et organes que la haute technologie et l'électronique pourraient aider à remplacer.

Comme le bras bionique, la jambe bionique est capable de «reproduire le mouvement naturel» d'un vrai membre en utilisant pour certaines les mêmes technologies que la télécommande de la Wii, permettant à l'utilisateur de «contrôler la direction et régler la taille des pas grâce à une manette».

Fin 2011, un coeur défectueux a été remplacé par un coeur en plastique pour la première fois:

«Une pompe logée dans un sac à dos pousse le sang vers le coeur le long des tubes qui pénètrent dans le corps sous la cage thoracique. L'air est rythmiquement pompé dans le cœur artificiel, forçant le sang à parcourir le corps de la même façon que le ferait un coeur qui bat.»

Des implants oculaires ont permis de rendre la vue à certains patients aveugles. Plus courant, les «oreilles bioniques» ou implants cochléaire ont permis à des milliers de personnes de mieux entendre.

En juin 2011, des scientifiques ont réussi à implanter une mâchoire en titane identique à la mâchoire d'un patient à l'aide d'une impression 3D. Selon le Global Post, ils espèrent utiliser cette technique pour créer des os plus gros ou des «parties du corps plus complexes» tels que les vaisseaux sanguins.

Un des «défis» reste l'élaboration d'une peau bionique qui permettrait de «ressentir la pression, la température et la douleur». Défi que tente de relever un professeur de l'université de Californie à Berkeley. Avec la «e-skin», il espère à terme redonner le sens du toucher à des patients portant des prothèses.

Selon le Huffington Post, le professeur Hugh Herr a déclaré que dans une dizaine d'années, les membres bioniques pourront être reliés aux terminaisons nerveuses, permettant ainsi «une collaboration, une danse transparente entre la chair et la machine».

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte