Culture

Coldplay regrette le nom de son album Mylo Xyloto

Slate.fr, mis à jour le 06.03.2012 à 11 h 11

L'album de Coldplay Mylo Xyloto

L'album de Coldplay Mylo Xyloto

Le chanteur de Coldplay s'en veut beaucoup pour le dernier album de son groupe. Pas à cause des chansons, mais de son nom, Mylo Xyloto.

Chris Martin et son groupe ont décidé d'appeler leur cinquième album avec «deux mots qu'on ne peut même pas Googler», et ils le regrettent. Comme le rapporte NME, le chanteur a ainsi expliqué au show télévisé Good Morning America:

«C'est juste un titre qu'on trouvait vraiment stylé, mais où qu'on aille dans le monde, les gens le prononcent de façons plus folles les unes que les autres, et on commence à le regretter.»

The Guardian assure que Chris Martin «a tort de douter de la "googlabilité" de Mylo Xyloto», le titre étant parfait pour Google puisqu'aucun autre résultat que ceux en lien avec l'album n'apparaît quand on cherche ces termes. (Pour ceux que ça intéresse, le sens de «Mylo Xyloto» n'est pas beaucoup plus clair que la façon dont on est censé le prononcer.)

Coldplay n'est pas le premier groupe à regretter un nom, note également le journal britannique. D'après le Guardian, le groupe britannique British Sea Power estime que la plus grosse erreur de sa carrière est son nom, qui rappellerait trop de souvenirs historiques de l'empire britannique et de sa flotte navale pour que le groupe ait du succès en France.

Avant eux, The Muslims avaient changé de nom pour devenir le moins controversé The Soft Pack, au grand dam d'un critique musical pour qui le seul intérêt du groupe résidait dans son nom...

D'autres groupes ont changé de nom ou de titres d'album après des événements marquants, notamment le 11-Septembre, comme l'expliquait Jean-Marie Pottier sur Slate.fr en 2010:

Alerté des attentats vingt minutes après le premier crash par un coup de fil du NME, le duo I Am The World Trade Center s'est rebaptisé brièvement I Am The World, tandis que Jimmy Eat World a effacé le titre de son album Bleed American. Des Strokes débutants ont caviardé de leur premier album le moqueur New York City Cops («New York city cops, they ain't too smart») tandis que Mac McCaughan, le chanteur de Superchunk, a effacé de sa setlist son nouveau morceau Phone Sex, et sa phrase «Plane crash footage on TV, I know I know that could be me» («Des images d'un accident d'avion à la télé, je savais je savais que cela aurait pu être moi»).

Il y a un groupe qui ne regrette pas son nom, alors qu'il pose des problèmes sur Google, c'est Girls qui se trouve bien ennuyé, puisqu'il est en concurrence sur les moteurs de recherche avec les «Girls» de FHM ou de Playboy, la page «Girl» de Wikipedia, etc. Mais Girls ne changera pas de nom, entre autres parce qu'il leur permet d'avoir des gros titres du genre «Girls gone wild». Et puis le groupe semble jouer de ça et aimer les mots communs: le titre de son premier album était Album!

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte