Life

Les clichés sur les Français sont-ils tous justifiés?

Slate.fr, mis à jour le 06.03.2012 à 15 h 43

La Tour Eiffel. Terrazzo via Flickr CC License by.

La Tour Eiffel. Terrazzo via Flickr CC License by.

Galants, râleurs, mangeurs de fromage: le Telegraph valide et invalide quelques clichés aussi bien négatifs que positifs concernant la France et les Français.

L'article s'interroge sur un éventuel renouveau de l'image de la France à l'international, après avoir constaté un rayonnement soudain de notre pays dans les médias, à travers le succès du film The Artist, le début de la Fashion Week parisienne ou encore l'élection présidentielle imminente «dans laquelle notre héroïne, Carla, tente de se faire passer pour une femme ordinaire»:

«Se pourrait-il que la France connaisse enfin une véritable renaissance culturelle et socio-économique qui va faire disparaître cette forme de sourire "schadenfreude" narquois du visage du reste de la planète?»

L'article admet par exemple que les Françaises sont souvent classes, évoquant nos grandes maisons de couture et notre prêt-à-porter haut de gamme, mais relève au final une phrase d'Alexandra Lamy, la compagne de Jean Dujardin:

«Ok, j'ai fait deux fautes aux Golden Globes [cette année]: ma poitrine sortant hors de ma robe bustier et j'ai filmé Jean sur mon smartphone.»

Toujours dans un élan contradictoire, l'article parle des Français qui «ne grossissent pas» mais qui pourraient bien rattraper les Américains dans quelques années. Il compense: les Français font de la mauvaise musique mais «écoutent des trucs fabuleux». Il dément: Paris n'est pas «morte le dimanche», en revanche le Français n'est pas toujours «galant, charmant et sensible»:

«Le serveur qui m'a demandé il y a deux nuits si j'étais enceinte […] venait d'annuler 500 ans de galanterie française.»

Chaque pays a son lot d'idées reçues sur les autres. En France par exemple, nous entretenons une belle liste de clichés sur les Allemands.

Nous vous disions également que les Américains décrochaient la palme des haters envers les Français, avec des clichés purement négatifs cette fois, puisque «dans les débats politiques aux États-Unis, "français" est une insulte» et que selon eux, nous sommes «efféminés» et peureux, entre autres:

«Colin Powell avait accusé l’ex-ministre français des Affaires étrangères Hubert Védrine [qui avait condamné l’invasion américaine en Irak] "d'avoir des vapeurs" et le républicain John McCain avait déclaré "Ils me font penser à une actrice de cinéma des années 1940 sur le retour qui minaude pour se faire inviter à dîner mais qui n’en a plus les moyens." L’illustration moderne la plus célèbre de ce stéréotype vient peut-être de Willie, le jardinier de la série Les Simpsons, qui, dans un épisode de 1995, qualifie les Français de "singes capitulards mangeurs de fromage"

Une animosité américaine que l'on observe pas plus tard qu'en ce moment, comme nous vous l'expliquions au lendemain des Oscars, à travers The Artist encore une fois. Kaui Hart Hemmings, scénariste de The Descendants, avait alors twitté:

«Les gens de The Artist étaient devant moi, maintenant je sens la cigarette et l'arrogance.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte