Monde

Au Royaume-Uni, les eurosceptiques rajeunissent l'équipe, pas le discours

Temps de lecture : 2 min

Nigel Farage / Euro Realist Newsletter via Flickr CC Licence By
Nigel Farage / Euro Realist Newsletter via Flickr CC Licence By

Skegness, station balnéaire du Lincolnshire en Angleterre, a accueilli samedi 3 mars le rassemblement de l’Ukip, l’eurosceptique parti pour l’indépendance du Royaume-Uni. Le leader du parti, Nigel Farage, membre du parlement européen, a été «accueilli comme une rock star à Skegness», raconte Michael White dans le Guardian:

«Il a mêlé moqueries dirigées contre les cibles habituelles de Bruxelles comme le président du Conseil européen Herman van Rompuy, et tentative renouvelée pour étendre l’attrait du parti, le présentant comme le parti de la liberté et du «bon sens»(…)»

Mais ce qui aura le plus retenu l’attention du Guardian, c’est la présence d’Alexandra Swann, une jeune ex-Tory qui a rejoint l’Ukip.

«Bien habillée et s’exprimant parfaitement, longs cheveux blonds et talons hauts, elle ne correspond pas au stéréotype Ukip. Pas de veste ni de cravate de régiment, pas de barbe ni de brioche à bière, Swann fait sa thèse sur le darwinisme social au XIXè siècle. Elle a 23 ans, est politisée depuis 16 ans, a été vice-présidente du mouvement des jeunes Tories et dispose d’une présence importante sur la blogosphère.»

Le chef du parti Nigel Farage a réaffirmé ses convictions sur l'Europe: «Nous voulons une Europe des nations, où les petits employés et les indépendants (…) peuvent fumer dans leur pub ou chasser le renard s’ils le veulent», sans être gênés par la bureaucratie européenne… De plus en plus de jeunes libertariens comme Swann partagent les vues de ce Tea Party britannique, estiment les leaders de l’Ukip. «Les autres partis se ressemblent tous. Seul l’Ukip peut nous sauver», a déclaré au Guardian un jeune de 15 ans venu spécialement de Londres.

Newsletters

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 14 au 20 septembre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 14 au 20 septembre

Plongée dans la logorrhée du président américain.

La génération Z ne consomme pas de la même façon aux quatre coins du monde

La génération Z ne consomme pas de la même façon aux quatre coins du monde

Si les jeunes nés après 1997 partagent un intérêt commun pour certaines grandes marques, ils ne constituent pas une cible marketing homogène selon les pays.

Privée de dollars, l'Argentine parie sur les cryptomonnaies

Privée de dollars, l'Argentine parie sur les cryptomonnaies

La capitale Buenos Aires serait la deuxième ville la plus crypto-friendly au monde.

Newsletters