Monde

Le nombre de mosquées a doublé en 10 ans aux Etats-Unis

Temps de lecture : 2 min

Au centre culturel islamique de New York le 26 août 2010, REUTERS/Lucas Jackson
Au centre culturel islamique de New York le 26 août 2010, REUTERS/Lucas Jackson

Le nombre de mosquées américaines a presque doublé au cours de la dernière décennie, passant de 1.209 en 2000 à 2.100 en 2010, selon une nouvelle étude parue mercredi 29 février. Un boom qui a eu lieu alors même que la construction de plusieurs centres islamiques, dont la fameuse «mosquée de Ground zero» dans le centre de New York, ont rencontré l’opposition d’une partie de la population et déclenché des polémiques. A l'inverse de ces quelques cas médiatiques, les statistiques laissent à penser que la plupart des nouvelles mosquées ont été construites dans l’indifférence de la plupart des habitants.

Selon l’étude, sponsorisée par plusieurs grandes associations et organisations musulmanes américaines, New York est l’Etat qui abrite le plus de mosquées des Etats-Unis avec 257, suivi de la Californie (246) et du Texas (166). Le rapport génère un intérêt particulier aux Etats-Unis, notamment parce que peu d’études ont été effectuées sur les musulmans dans ce pays. Il est par exemple interdit de poser des questions non-facultatives sur la religion au cours des recensements.

Les chercheurs, dont le travail s’inscrit dans une étude plus large sur les congrégations américaines appelée Faith Communities Today, ont compté les mosquées aux Etats-Unis puis interrogé des imams ou d’autres leaders religieux pour obtenir leurs chiffres. Parmi les autres enseignements de l’étude:

  • Si la plupart des mosquées se situent encore en ville, le nombre de centres islamiques augmente dans les banlieues, passant de 16% en 2000 à 28% en 2011.
  • Seules 3% des mosquées sont ethniquement homogènes
  • 98% des responsables de mosquées interrogés pensent que les musulmans doivent être impliqués dans les institutions américaines. 91% pensent que les musulmans doivent participer à la politique.
  • Le pourcentage de responsables de mosquées qui pensent que les Etats-Unis sont hostiles aux musulmans a baissé depuis le 11-Septembre, passant de 54% en 2000 à 25% en 2011.

7 millions de musulmans?

Mais le résultat le plus controversé de l’étude est sans doute son estimation de la population musulmane vivant aux Etats-Unis, qui est beaucoup plus élevée que celles des précédentes études. Bien qu’il n’y ait pas de statistiques précises sur les communautés de croyants aux Etats-Unis, une récente étude du Pew Research Institute estimait le nombre de musulmans dans le pays à 2,6 millions en 2010. De manière générale, les études montrent que la population musulmane est en dessous de 3 millions, soit entre 1% et 2% de la population américaine.

Ishan Bagby, qui a dirigé la nouvelle étude, affirme que ses travaux, qui sont fondés sur les chiffres de fréquentation des prières du vendredi, indiquent que la population musulmane atteint 7 millions de personnes aux Etats-Unis.

Le même débat existe autour du nombre de musulmans présents en France, où il est également interdit de poser la question de la religion lors des recensements. Les chiffres varient entre 2 et 6 millions, soit entre 3% et 9%.

Newsletters

Certains organismes terrestres pourraient survivre sur Mars

Certains organismes terrestres pourraient survivre sur Mars

Les bactéries ont été envoyées dans la stratosphère terrestre, dans des conditions similaires à celles de la planète rouge.

Ce que la damnatio memoriae, cancel culture de la Rome antique, nous dit sur l'après-Trump

Ce que la damnatio memoriae, cancel culture de la Rome antique, nous dit sur l'après-Trump

En souhaitant effacer de l'histoire certaines personnalités, les Romains ont fait tout le contraire. Une leçon à méditer, surtout avec des ex-dirigeants comme Trump.

En prenant des selfies, les touristes pourraient transmettre le Covid-19 aux gorilles

En prenant des selfies, les touristes pourraient transmettre le Covid-19 aux gorilles

Génétiquement proches des humains, les gorilles des montagnes qui vivent dans les parcs nationaux d'Afrique de l'Est peuvent facilement attraper nos maladies et virus.

Newsletters