Life

L'astéroïde AG5 2011 percutera-t-il la Terre en 2040?

Slate.fr, mis à jour le 29.02.2012 à 19 h 15

Collision astéroïde/Terre /andrewsrj via Flickr CC License by

Collision astéroïde/Terre /andrewsrj via Flickr CC License by

Selon le programme de la Nasa sur les Objets proches de la Terre, il y a pour le moment 1 chance sur 625 pour que l'astéroïde AG5 2011 s'écrase sur notre planète le 5 février 2040, d'après le site ABC.

Le cas d'AG5 2011 était à l'ordre du jour de la 49e session de la sous-commission scientifique et technique du Comité des Nations unies sur les utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique (COPUOS) qui s'est tenu à Vienne le 8 février dernier, explique le site Space.

Découvert en janvier 2011 par les astronomes de Mount Lemmon Survey en Arizona, l'astéroïde de 140 mètres de diamètre sera observable depuis la Terre à partir de 2013-2016 selon les scientifiques:

«Nous nous attendons à ce que les risques aillent en diminuant, très probablement jusqu'à zéro, d'ici là.»

Sur notre blog Globule et télescope, nous précisions les effets provoqués par un astéroïde d'environ 100 mètres de diamètre grâce au simulateur «Impact: hearth»:

«L’énergie dégagée dans le choc est équivalente à celle de l’explosion de 42 millions de tonnes de TNT, soit 2.800 fois la bombe d’Hiroshima. (...) Les effets de l’impact restent très locaux. Statistiquement parlant, un astéroïde de cette taille frappe la Terre tous les 8.900 ans.»

Le Global Post précise que si la trajectoire d'AG5 2011 correspond à celle envisagée, ce qui est peu probable donc, les scientifiques devront envisager un moyen de détourner l'astéroïde de la Terre avant 2023 selon le site Space.

Les scientifiques pensent en effet que 2023 pourrait être l'année où serait franchi le «trou de serrure gravitationnel», une région de l'espace qui, quand un astéroïde la traverse, modifie la route de celui-ci, le poussant à terme à s'écraser sur la Terre:

«Bien que ce trou de serrure gravitationnel soit considérablement plus grand que le trou de  serrure de l'astéroïde Apophis en 2029, il serait facile de modifier la trajectoire, assez pour rater ce trou –et donc l'impact en 2040.»

Les scientifiques envisagent de détourner AG5 2011 de ce trou, sûrement à l'aide d'une sonde avec des roquettes ou des explosifs.

En 2006, les scientifiques ont révélé qu'il existait une chance sur 250.000 pour qu'un autre astéroïde nommé MN4 2004 (le fameux Apophis), percute la Terre aux alentours du 13 avril 2036. Il y a de nombreux astéroïdes dont l'orbite croise celle de la Terre, plus de 1.000 d'entre eux sont considérés comme une menace pour notre planète.

ABC relève qu'il y a déjà eu une demi douzaine d'impacts catastrophiques depuis la formation de la Terre. Le dernier, il y a 65 millions d'années, serait à l'origine de la disparition des dinosaures. Dans une moindre mesure, une météorite aurait détruit 1.000 km2 d'une forêt en Sibérie le 30 juin 1908.

Pour les plus inquiets, nous vous disions sur Slate qu'une alternative à la Terre comme lieu de résidence pourrait être envisageable dès 2030, avant l'impact supposé d'AG5 2011.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte