Sports

Trois minutes de sport par semaine peuvent suffire

Slate.fr, mis à jour le 18.09.2017 à 18 h 28

Jogging à Central Park, septembre 2008. Ed Yourdon via Flickr CC License by

Jogging à Central Park, septembre 2008. Ed Yourdon via Flickr CC License by

Trois minutes de sport par semaine* peuvent être suffisantes pour vous maintenir en forme. En apparence, difficile de croire à une telle «vérité» qui ne semblerait pas en phase avec toutes les idées reçues sur l’activité physique où la quantité demeure une sorte de norme dans de nombreux esprits.

Et pourtant, c’est ce qu’indiquent diverses recherches dans différents pays. Elles précisent notamment qu’une session de sport relativement intense pendant trois minutes est bénéfique au niveau de l’action de l’insuline chez les jeunes adultes.

Pour en avoir le cœur net, un journaliste de la BBC a suivi ce régime sportif bref, mais dense. Pour effectuer ce test, il a été assisté par Jamie Timmons, un professeur de biologie de l’université de Birmingham qui a supervisé ses débuts dans le monde de cette méthode appelée High Intensity Technology (HIT).

Michael Mosley, le journaliste, s’est vu promettre qu’en faisant trois minutes de sport intense par semaine pendant un mois, il verrait sa santé s’améliorer grâce à l’évolution positive de différents paramètres le concernant. Le cas de Mosley était d’autant plus intéressant à observer que son père est mort du diabète et qu’il est donc sous la menace de souffrir à son tour de cette maladie.

Mais le succès n’était pas complètement garanti en fonction de ses gènes. En effet, comme l’avait démontré une autre enquête qui avait suivi 1.000 cobayes faisant du sport quatre heures par semaine, il y a des individus pour lesquels la pratique sportive n’a aucune incidence sur leur état de forme. Le fait de faire de l’exercice n’améliore en rien leur niveau d’aérobie. Sur ce point, l’étude a démontré que quelques gènes pouvaient tout changer.

Sachant cela, Michael Mosley s’est donc soumis au HIT sur un vélo d’appartement où il a alterné pédalage modéré et pédalage très rapide pendant des séances de trois minutes. Lors d’un exercice semblable, 80% des muscles sont sollicités contre une moyenne de 20-40% lors d’un jogging à allure modérée.

Après quatre semaines de HIT, les résultats pour Michael Mosley ont été mitigés. L'action de son insuline avait progressé de 24% alors qu'en revanche, son aérobie n’avait pas évolué. Cela n’a pas surpris Jamie Timmons car les tests avaient démontré que le journaliste n’avait pas les bons gènes et qu’il n’aurait jamais pu rêver devenir champion olympique. Compte tenu du passé diabétique de son père, Michael Mosley continuera néanmoins le HIT.

Toutefois, faire du sport, ou au moins maintenir une activité physique à tout âge de la vie, reste préconisé pour chacun. La revue scientifique Medical Journal of Australia vient d’ailleurs de publier une étude, reprise par le Toronton Sun, qui indique que les enfants de 3 à 5 ans doivent être notamment encouragés à bouger et à être actifs afin de chasser le spectre de l'obésité quelques années plus tard. C’est ce qu’a expliqué Helen Skouteris, à l’origine de cette étude et chercheuse à l'université Deakin, en Australie.

«La petite enfance est une période cruciale pour instaurer de bonnes habitudes en matière d'activité physique et d'alimentation. Il est important de mettre en place des stratégies visant à développer de saines habitudes le plus tôt possible dans la vie

Elle précise notamment qu’en Australie, l’activité physique des 3-5 ans, qui devrait être de trois heures par jour, a, hélas, baissé.

* Mise à jour le 28 février: il s'agit de trois minutes par semaine et non par jour, comme indiqué dans un premier temps. Toutes nos excuses. Retourner à l'article

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte