Culture

P183, le Banksy russe

Temps de lecture : 2 min

Une oeuvre de P183 /Gwydion M. Williams via Flickr CC License by
Une oeuvre de P183 /Gwydion M. Williams via Flickr CC License by

Un manifestant masqué portant une torche, une caméra de surveillance avec des mitraillettes, une jeune fille accrochant des boules de Noël sur des fils barbelés, les photographies de ses oeuvres ont fait le tour du monde.

L'artiste russe P183 couvre les murs de Moscou de son art politiquement engagé pour une «patrie forte, éduquée et cultivée» selon le Guardian.

On sait peu de chose de lui, mis à part qu'il s'appelle Pavel, qu'il a 28 ans et qu'il a étudié le «design communicationnel», précise le Guardian, avant de présenter plusieurs oeuvres du graffeur.

Le Telegraph, et d'autres, le surnomme le «Banksy russe» en référence au célèbre artiste urbain britannique. Une comparaison que P183 tempère:

«Je comprends parfaitement que nous avons des choses en commun, mais jamais je n'ai essayé de l'imiter, lui ou quelqu'un d'autre.»

Dans un contexte de révolte populaire à une semaine de l'élection présidentielle russe, les oeuvres de P183, anti-Poutine déclaré, ne plaisent pas au gouvernement et sont rapidement recouvertes.

Newsletters

Reprendre les fautes de français des autres, c'est malpoli

Reprendre les fautes de français des autres, c'est malpoli

Si vous n'êtes pas prof ou parent, mieux vaut vous abstenir.

L'art écologique a toute sa place dans les galeries

L'art écologique a toute sa place dans les galeries

Des artistes œuvrent au rapprochement des mondes artistique, technique, scientifique et politique en plaidant pour que l'écologie ne soit pas le pré carré des trois derniers.

La France doit beaucoup au cardinal de Richelieu

La France doit beaucoup au cardinal de Richelieu

Sa politique n'épargnait personne mais elle était d'une grande efficacité.

Newsletters