Life

Google: des lunettes «intelligentes» avant la fin de l'année

Slate.fr, mis à jour le 23.02.2012 à 11 h 02

REUTERS/Darren Staples

REUTERS/Darren Staples

Les lunettes sont sur le point de devenir un peu plus geek qu’avant, et l’homme de se rapprocher un peu plus de Terminator. Le journaliste Nick Bilton rapporte dans un billet sur le blog Bits du New York Times que Google s’apprête à commercialiser des lunettes qui diffuseront des informations en réalité augmentée d’ici la fin de l’année. Le produit, baptisé «lunettes à affichage tête haute» («heads-up display glasses» en VO), permettra aux utilisateurs de recevoir des informations sur leur environnement comme des avis sur les restaurants alentours ou la présence d’amis. Bilton écrit:

«Les personnes proches du dossier des lunettes Google ont confirmé qu’elle utiliseront Android et comporteront un petit écran qui sera à quelques millimètres de l’œil de l’utilisateur. Elles auront également une connexion aux données 3G ou 4G et plusieurs capteurs, de mouvement et GPS notamment.»

L’écran apparaîtra sur un œil seulement. Le plan est de commercialiser les lunettes au même prix qu’un smartphone, soit entre 250 et 600 dollars aux Etats-Unis. Comme les téléphones, les lunettes seront faites pour une utilisation occasionnelle et non pas pour être portées toute la journée.

Le bloggeur du site 9to5 Google Seth Weintraub, qui suit l’affaire des «lunettes Terminator» depuis plusieurs mois, cite des sources qui affirment qu’elles ressembleront aux lunettes MP3 Thump d'Oakley, et rapporte que les utilisateurs pourront naviguer en inclinant ou secouant la tête.

Les non-initiés risquent d’être étonnés par les secouages de tête intempestifs des utilisateurs, de la même manière qu’ils trouvaient bizarres les gens qui parlaient tous seuls à la sortie des premières oreillettes sans fil Bluetooth. Les lunettes intelligentes sont développées par GoogleX, un laboratoire qui se spécialise dans les projets innovants, tandis que Motorola et Apple étudient aussi des produits d’informatique portable sur soi, soulignent Weintraub et Bilton.  

Mais les lunettes s’accompagnent aussi de questions autour du respect de la vie privée qui sont prises très au sérieux par GoogleX, rapporte Bilton. Sebastian Anthony écrit à ce sujet sur Extreme Tech:

«Un ordinateur portable qui a) sait où vous êtes et b) ce que vous regardez… L’expression “tracking cookie” prendra une toute nouvelle dimension quand Google fera le lien entre vos activités dans la vraie vie et votre activité sur Internet. N’oubliez-pas que Google reste une entreprise qui vend de la publicité, pour qui les globes oculaires se transforment directement en argent, et il est difficile de se rapprocher plus de vos yeux qu’avec une paire de lunettes de réalité augmentée.

Quand vous regarderez une concession de voitures, Google pourra afficher des publicités d’un concurrent. Quand vous regarderez votre ordinateur ou la télévision, ou à travers une vitrine de magasin, les lunettes pourront percevoir vos mouvements de tête et envoyer des informations sur l’efficacité de l’affichage publicitaire. Encore plus fou, Google pourrait même rajouter sa propre couche de publicité interactive quand vous lirez un journal ou un livre.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte