Culture

Germania, la capitale rêvée par Hitler à la place de Berlin

Temps de lecture : 2 min

Hitler à Paris /Recuerdos de Pandora via Flickr CC License by
Hitler à Paris /Recuerdos de Pandora via Flickr CC License by

Germania est le nom du projet qu'Hitler avait prévu pour modifier l'urbanisme et l'architecture de Berlin afin d'en faire la capitale du monde réunissant les peuples germaniques, raconte le site History Today.

Le New York Times le qualifiait à l'époque comme «peut-être le schéma d'aménagement le plus ambitieux» de l'ère moderne à la suite de la présentation des plans d'Albert Speer le 28 janvier 1938.

Les architectes avaient eu «carte blanche» pour penser ce projet et ne s'étaient donc fixé aucune limite. Ils avaient imaginé un Grand Hall près du Reichstag, pouvant accueillir 180.000 personnes. Il aurait été le plus grand espace clos dans le monde avec un dôme 16 fois plus haut à celui de la basilique Saint-Pierre de Rome.

Hitler avait également commandé un Arc de Triomphe capable d'accueillir les noms des 1,8 million d'Allemands morts pendant la Première Guerre mondiale. Haut de 117 mètres, il aurait été deux fois plus imposant que l'Arc de Triomphe parisien.

Pour cause de Seconde Guerre mondiale, seuls quelques éléments comme le stade olympique, inauguré en 1936, seront finalement réalisés.

Voici une vidéo reconstituant en 3D la ville de Germania, selon les plans d'Albert Speer:

Slate.fr

Newsletters

«La Tendre indifférence du monde» et «Dakini», beautés lointaines

«La Tendre indifférence du monde» et «Dakini», beautés lointaines

Ce mercredi 24 octobre sortent sur les écrans deux très beaux films. Découverts dans des grands festivals, ils sont originaires de pays d’Asie qui n’occupent pas souvent l’affiche.

De retour du Paris Podcast Festival

De retour du Paris Podcast Festival

Un épisode un peu spécial de l'Agenda du Loisir Français cette semaine. De retour de Paris, Henry Michel nous raconte son expérience du premier festival dédié au podcast natif, en présence de toute la grande famille du podcast français. Alors non,...

Mon petit chat est mort

Mon petit chat est mort

[Blog, You will never hate alone] Je ne sais pas s'il m'aimait, et à dire vrai, je m'en fiche royalement. Je sais seulement que tous les deux, nous étions inséparables.

Newsletters