Life

Pinterest, ce n'est pas que pour les femmes

Slate.fr, mis à jour le 22.02.2012 à 13 h 45

Pinterest est «le» nouveau réseau social tendance. Le site existe depuis plus d'un an –Madmoizelle racontait son expérience avec Pinterest en janvier 2011– et a progressé aux Etats-Unis au point d'atteindre les 10 millions de visiteurs uniques par mois.

Là où Twitter se fonde sur le partage de liens et de statuts, Pinterest se veut un tableau en liège virtuel, à l'image de celui très réel que vous avez peut-être au mur de votre chambre ou de votre cuisine, et où vous punaisez («pin», en anglais) photos, recettes, papiers divers et variés, souvenirs...

Le résultat est donc très visuel, avec principalement des photos, mais aussi des notes ou des dessins. On peut créer des «sous tableaux» et en avoir donc plusieurs: un consacré à la nourriture et aux recettes qu'on voudrait tester (ou pas!), un pour les destinations où on voudrait partir, un pour les infographies cool trouvées sur le web...

Les visiteurs passent un temps impressionnant à épingler leurs «intérêts»: aux Etats-Unis, les utilisateurs y passent 1h17 minutes en moyenne par mois, soit plus que le temps passé sur Twitter, LinkedIn et Google+ combinés!

Pour Marie-Catherine Beuth, qui tient le le blog du Figaro Etreintes Digitales, une des raisons du succès de Pinterest est qu'il fait partie «d'un besoin croissant de placer des filtres sur la Toile» pour personnaliser l'expérience Web des utilisateurs:

- Google a rendu l'information du monde entier disponible à tout un chacun.
- Facebook a permis de faire un premier tri dans cette masse de contenus, en ajoutant une dimension sociale: on peut désormais filtrer ces informations en fonction des comportements ou choix de ses amis.
- Et désormais, des services comme Pinterest, Nuji, Quora, Instagram, Runkeeper etc. viennent ajouter un autre critère de tri dans un Web toujours plus riche, celui du centre d'intérêt, de la passion ou de l'expertise.

Le site a été créé par Ben Silbermann parce qu'il adorait collectionner des choses quand il était enfant:

«Je collectais tout, depuis des insectes jusqu'à des livres en passant par des timbres. J'ai toujours pensé que les choses qu'on collecte –que ce soit des meubles chez vous ou de la musique dans votre iPod– disent beaucoup sur la personne que l'on est.»

Il est principalement –pour l'instant– utilisé par des femmes, donnant lieu à de nombreux articles le qualifiant de «site pour nanas» et autre «impossible à comprendre pour un mec». Ce qui a le don d'énerver une blogueuse de The Mary Sue qui y voit l'idée que «le site a moins de valeur ou qu'il est essentiellement incompréhensible parce que des femmes l'utilisent», et note:

1. Est-ce que la montée en puissance de Reddit a été décrite par des blogueurs et des journalistes disant «Si vous voulez savoir ce que les hommes aiment, regardez Reddit!»?

2. Est-ce que des analystes en technologies ont écrit des billets de blogs parlant de la «virilité» d'une start-up?

3. Est-ce que des experts en technologie se sont déjà démenés pour expliquer l'intérêt d'un nouveau réseau social à des femmes en insistant sur le fait qu'il n'était pas trop viril?

Elle estime que «la véritable raison pour laquelle les utilisateurs restent sur Pinterest et lui apportent tant de trafic, c'est que le réseau social est beau et utile», et que si un utilisateur n'y trouve pas d'intérê,t il ne devrait pas l'utiliser, quel que soit son sexe.

Ou comme le disait Farhad Manjoo de Slate.com en décembre dernier, «Pinterest n'est pas pour tout le monde»:

«Si vous préférez voir le web comme une série de liens –c'est mon cas– vous vous éclatez sûrement déjà sur Twitter. Mais si vous aimez le design, l'art, la typographie et partager vos choses préférées, Pinterest pourrait bien être votre nouvelle maison sur le Web.»

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte