Life

Il n'y a pas d'âge pour devenir une sirène

Slate.fr, mis à jour le 20.02.2012 à 18 h 56

Saumon d'Alaska, en 2008. REUTERS/Lucas Jackson

Saumon d'Alaska, en 2008. REUTERS/Lucas Jackson

C’est peut-être le rêve de nombreuses petites filles: devenir une sirène. Mais apparemment, il n’y a pas d’âge pour se transformer en femme poisson si l’on en juge par le conte de fées vécu par une Australienne et que raconte le Herald Sun, le quotidien populaire de Melbourne notamment par le biais d’une vidéo qui peut prêter à sourire.

Lassée de son travail dans un centre d’appels de taxi de la région de Melbourne, Mary McPhail, âgée de 28 ans, a en effet décidé de tout plaquer pour se consacrer entièrement à sa passion le long des plages de l'Etat de Victoria, mais aussi au sein d’un centre aquatique où elle tente de faire des émules en jouant les sirènes lors de fêtes d’enfants.

Critiquée, elle ne veut pas abandonner son nouveau costume qu’elle s’est confectionné elle-même et qu'elle porte avec fierté, provoquant une mini émeute à chacune de ses apparitions dans l'eau. Elle indique même que devenir une sirène est mondialement tendance. Ce qui reste encore à prouver…

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte