Monde

Deux mois enfermé dans une voiture sous la neige

Slate.fr, mis à jour le 20.02.2012 à 14 h 56

Snow magic / Katmeresin via Flickr CC License By

Snow magic / Katmeresin via Flickr CC License By

Un homme a été retrouvé vivant dans une voiture ensevelie sous la neige et dans laquelle il a passé au moins deux mois.

Comme le raconte BBC News, la voiture était garée au bord d'une route forestière, à plus d'un kilomètre de la route principale, près d'Umea, dans le nord de la Suède.

Peter Skyllberg, un homme âgé d'une quarantaine d'années, a été retrouvé par des passants en motoneige qui ont d'abord pensé que la voiture était abandonnée depuis un certain temps. Après avoir déneigé l'accès à l'une des fenêtres, ils ont remarqué du mouvement. Le survivant était blotti dans un sac de couchage sur le siège arrière. «Il était en très mauvais état. Il a dit qu'il était là depuis longtemps et avait survécu avec un peu de neige», raconte le policier Ebbe Nyberg. D'abord incapable de prononcer plus de trois mots, il a pu expliquer après avoir été remis sur pied à l'hôpital qu'il était dans la voiture depuis le 19 décembre.

Personne ne semble s'être inquiété pour lui pendant ces deux mois. Il venait de se séparer de sa petite amie et avait du mal à payer ses dettes d'environ 180.000 euros.

Les experts essaient désormais de comprendre comment Skyllberg a pu survivre aussi longtemps avec une température extérieure aussi basse (elle a atteint les -30°C). Le docteur Ulf Segerberg, de l'hôpital universitaire du Norrland à Umea, explique:

«Ce n'est pas possible pour les humains d'hiberner à la manière des ours. Si le corps refroidit, évidemment le métabolisme ralentit, mais je ne pense pas qu'il aurait survécu si ça avait été le cas. Dans la voiture, il avait des habits très chauds, un sac de couchage chaud, et la voiture était ensevelie sous la neige, ce qui a dû faire plutôt comme un igloo. Sous la neige, vous avez généralement une température aux alentours de zéro.»

Le docteur explique également n'être pas surpris que l'homme ait pu survivre à cette période de famine (des emballages de nourriture ont été retrouvés dans la voiture, mais certainement pas en quantité suffisante pour deux mois). «La privation de nourriture pendant un mois, n'importe qui peut la tolérer avec de l'eau à boire. Si vous avez de la graisse corporelle, vous survivrez encore plus longtemps, même si vous finirez par ressembler à quelqu'un qui sort d'un camp de concentration

Il concède tout de même qu'il est «très rare» qu'une personne reste aussi longtemps à l'extérieur dans l'hiver suédois, puisque les disparus finissent généralement par être signalés, ce qui n'a pas été le cas ici.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte