Monde

19 ans après, un fugitif anglais célèbre retrouvé aux Etats-Unis

Slate.fr, mis à jour le 15.02.2012 à 15 h 17

Lake of the Ozark 1. KOMUnews via Flickr CC License by.

Lake of the Ozark 1. KOMUnews via Flickr CC License by.

Le 22 janvier 1993, Eddie Maher disparaissait au volant d’un fourgon blindé de la Lloyds Bank, sur la côte est de l’Angleterre, avec un butin d’un million de livres… Sa femme et son fils avaient déjà rejoint les Etats-Unis, l’argent ne fut jamais retrouvé. La cavale vient de prendre fin dans une petite ville américaine: le New York Times raconte la vie banale de «Fast Eddie», comme l’ont surnommé les tabloïds anglais, qui avait trouvé refuge depuis cinq ans dans la ville d’Ozark, situé dans le sud-ouest de l’Etat du Missouri, après avoir vécu dans plusieurs Etats américains.

Vivant sous un faux nom, Eddie Maher n’avait pas été inquiété par la police depuis sa fuite d’Angleterre, 19 ans plus tôt. C’est sa belle-fille, Mme King, qui a alerté la police locale le 6 février dernier. Son mari Lee King, bavard et légèrement mythomane, s’était pourtant épanché à plusieurs reprises sur ses secrets, mais l’histoire de la fuite de sa famille semblait tellement énorme que personne ne l’avait jugée crédible jusque-là. Sa version variait souvent, Lee King ayant affirmé à une ex-fiancée que son père était un assassin…

Mais le soir où Eddie est venu chez elle, et lui a garanti qu’il la tuerait si elle ne se taisait pas, sa belle-fille a alors cherché sur internet une photo du fugitif publiée dans la presse anglaise en 1993: il s’agissait bien de son beau-père. 

Après avoir exercé divers emplois, Eddie travaillait comme technicien dans une entreprise locale. Sa femme Deborah, qui se présentait parfois sous d’autres prénoms, a élevé ses deux enfants aux Etats-Unis. La famille était discrète et n’évoquait que très vaguement l’Angleterre. Eddie ne roulait pas sur l'or, ayant même du se déclarer en faillite en 2010. Ironie de l’histoire, leur fils Lee a gagné en septembre 2011 la somme de 100.000 dollars à la loterie du Missouri, comme le rappelle le Ely Standard.

Immigré clandestin sur le sol américain, où il vivait sous une fausse identité, Eddie Maher est pour l’instant inculpé aux Etats-Unis pour port d’armes illégal. Son extradition pourrait prendre plusieurs mois, relate par ailleurs le Ipswich Star, qui publie la première photo d'Eddie depuis... 19 ans.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte