Sports

La déchéance de Roscoe Tanner, ex-star du tennis

Temps de lecture : 2 min

Tennis/Marc di Luzio via Flickr CC License by

Les plus de 40 ans se souviennent peut-être de Roscoe Tanner, champion de tennis, vainqueur de l’Open d’Australie en 1977 et finaliste de Wimbledon en 1979, finale au cours de laquelle cet Américain, réputé pour la grosse qualité de sa première balle de service, avait bien failli battre Björn Borg.

Trente-trois ans plus tard, Roscoe Tanner n’en finit pas sa descente aux enfers comme le souligne le New York Times. Le revoilà en prison après d’autres séjours déjà derrière les barreaux. En effet, l’ancien joueur, âgé de 60 ans, qui avait gagné deux millions de dollars dans sa carrière, est devenu un spécialiste des impayés et des délits de fuite. Divorcé deux fois, il s’est notamment illustré en ne réglant pas diverses pensions alimentaires. Malgré l’aide d'anciens confrères du circuit professionnel où il était populaire en raison de sa personnalité enjouée, Roscoe Tanner continue de décevoir ceux qui tentent de lui tendre la main. «Je ne suis pas fier de moi», confie-t-il. «Il veut changer, mais ce n’est pas facile», admet Stan Smith, l’un de ses amis, ancien vainqueur de Wimbledon et de l’US Open.

Newsletters

Sans le Covid-19, il n'y aurait pas eu tous ces records sur le Tour de France

Sans le Covid-19, il n'y aurait pas eu tous ces records sur le Tour de France

Certains des meilleurs grimpeurs de cette édition ont battu des records d'ascension qui avaient été établis par des coureurs dopés dans les années 2000.

Confiné dans son Ehpad, mon père continue à me ridiculiser aux échecs

Confiné dans son Ehpad, mon père continue à me ridiculiser aux échecs

[BLOG You Will Never Hate Alone] Tous les dimanches, je le défie sur internet. Tous les dimanches, je me prends branlée sur branlée.

Le Tour de France est-il vraiment polluant?

Le Tour de France est-il vraiment polluant?

La compétition, loin de faire la part belle à un usage populaire du vélo, est devenue le signe d'un capitalisme dérégulé et égoïste.

Newsletters