Life

Grammy Awards: des fans de Chris Brown prêtes à se faire frapper par le chanteur

Slate.fr, mis à jour le 13.02.2012 à 11 h 58

Chris Brown /Benyupp viaFlickr CC License by

Chris Brown /Benyupp viaFlickr CC License by

La venue du chanteur Chris Brown à la 54ème cérémonie des Grammy Awards a été annoncée comme l'évènement de la soirée, une couverture médiatique qui a beaucoup fait réagir: il y a trois ans, la veille des Grammys, le chanteur de R&B avait défiguré la chanteuse Rihanna (photo choquante), sa compagne de l'époque.

Le site HelloGiggles, exaspéré «de voir que les grands médias couvrent cette histoire comme si c'était n'importe quel retour», relève l'étrange justification des organisateurs des Grammy Awards quant au retour du chanteur, qui a reçu le prix du meilleur album R&B pour F.A.M.E et s'est produit sur scène:

«Nous sommes contents qu'il soit de retour. On pense que les gens ont le droit à une deuxième chance, et si vous regardez, vous verrez qu'il n'a pas été aux Grammys ces dernières années, et ça a pu nous prendre un peu de temps pour nous remettre du fait que nous avons été les victimes de ce qu'il s'est passé

Le producteur du show estime donc que les Grammys sont les victimes de l'agression de Rihanna par Chris Brown. Le show-bizz n'est pas le seul milieu à avoir une vision hallucinante de cet évènement, comme le montrent les 25 pires réactions de fans à l'apparition de Chris Brown aux Grammys, publiées par Buzzfeed.

Adolescentes pour la plupart, les femmes qui ont tweeté ou publié ces statuts sur Facebook se disent prêtes à être les souffre-douleur de Chris Brown sans sourciller, contrairement à Rihanna qu'elles ne comprennent toujours pas, qu'elles accusent même d'être la fautive dans l'affaire:

 

«12. Je ne sais pas pourquoi Rihanna se plaint. Chris Brown pourrait me battre chaque fois qu'il le souhaite.»

«20. Chris Brown pourrait me chanter la sérénade et puis me frapper dans l'oeil. Je tomberais pour ça.»

Tout le monde n'a pas réagi de la même manière, puisque «Womanbeater» est aussi devenu un des mots les plus tweetés par exemple. Trois ans plus tôt, de nombreuses jeunes femmes étaient incapables d'admettre la violence des actes commis par le chanteur rapporte le site Feministing, titrant «Une bonne année pour Chris Brown est une mauvaise année pour les femmes»:

«Juste après avoir battu Rihanna en 2009, l'initiative "bâtir pour l'avenir" de la commission pour la santé publique de Boston, a interrogé les adolescents à Boston pour voir comment ils se sentaient à propos de l'incident. "Près de 50% des jeunes que nous avons interrogés pensaient que Rihanna était en fait responsable de l'incident, », déclare Casey Corcoran, l'ancien directeur de l'initiative Bâtir qui a mené le sondage.»

Le chanteur avait été condamné à cinq ans de liberté surveillée et devrait aller au terme de sa condamnation rapporte le San Francisco Gate, au moins jusqu'au 10 juillet prochain, date de son prochain passage devant le juge.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte