Life

Pourquoi les zèbres ont-ils des rayures?

Slate.fr, mis à jour le 09.02.2012 à 12 h 21

Zebras. nh53 via Flickr CC Licence By

Zebras. nh53 via Flickr CC Licence By

Les parents ne sont pas les seuls à se retrouver bien embêtés devant la question existentielle des rayures des zèbres. Les scientifiques débattent depuis des dizaines d'années de la raison d'être de ces rayures, et des chercheurs hongrois et suédois affirment avoir résolu ce mystère.

D'après eux, rapporte la BBC, les zèbres ont des rayures pour éloigner les taons, des mouches suceuses de sang. Leur enquête, publiée dans le Journal of Experimental Biology, affirme que le motif des rayures fines rend les zèbres moins «attirants» pour ces insectes.

Les chercheurs ont commencé par étudier des chevaux à robe noire, marron ou blanches, et se sont rendus compte que les robes noires et marrons reflétaient la lumière d'une façon qui attirait les mouches. Sur ces chevaux, les ondes de lumière rebondissaient sur un plan horizontal, alors que sur les chevaux à la robe blanche les ondes rebondissaient sur tous les plans, ce qui est moins attrayant pour un taon.

Après cette découverte, les chercheurs se sont intéressés aux zèbres, se demandant quel type de lumière rebondirait de leur robe à rayure, et comment cela affecterait les taons.

Dans le champ d'un haras, ils ont mis de la colle à insectes sur un tableau blanc, un tableau noir, et plusieurs tableaux avec des rayures de taille différente, puis ont compté le nombre de taons collectés par chaque tableau. Celui avec les rayures les plus ressemblantes à celles d'un zèbre a récolté le moins de mouches (encore moins que le tableau blanc). Ils ont répété l'expérience avec des faux chevaux, peints comme les tableaux, pour le même résultat.

Conclusion:

«Les zèbres ont évolué pour avoir une robe avec des rayures suffisamment fines pour être aussi peu attractifs que possible pour les taons.»

Un biologiste évolutionnaire qui n'a pas participé à l'étude convient que l'expérience est «rigoureuse et fascinante», mais ne veut pas pour autant y voir le mot de la fin sur l'explication des rayures:

«Pour que cette explication soit vraie, les auteurs auraient besoin de montrer que les morsures de taons influencent fortement la sélection naturelle chez les zèbres, mais pas chez les chevaux ou les ânes, qui ne sont pas rayés.»

Il pense qu'il existe de nombreux facteurs qui jouent sur l'apparence des zèbres. Dans le passé, des scientifiques ont par exemple dit que les rayures agissaient comme un camouflage pour les animaux: quand ils sont en troupeaux, les rayures les feraient apparaître comme une sorte de masse géante à rayures plutôt que comme différents individus, troublant les lions et autres prédateurs.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte