Culture

L'Espagne et l'art orphelins d'Antoni Tàpies

Temps de lecture : 2 min

Antoni Tàpies / Canalhub.fotos via Flickr CC License by
Antoni Tàpies / Canalhub.fotos via Flickr CC License by

Antoni Tàpies, peintre et sculpteur espagnol, est décédé lundi 6 février à Barcelone à l'âge de 88 ans, a annoncé sa fondation.

Né en 1923 dans la ville qui l'aura vu mourir, il était à la fois artiste autodidacte, intellectuel, théoricien de l'art et grand collectionneur de tableaux et de livres. Tàpies aimait utiliser des matériaux recyclés comme la ficelle, le fil de fer, la paille ou la terre, pour confectionner la plupart de ses quelque 8.000 créations précise l'Express. Son oeuvre, pour laquelle il avait reçu de nombreuses récompenses, est considérée comme l'une des plus importante du XXe siècle selon El País.

«L'art de Tàpies est un art dans lequel se donnent la main de manière spéciale l'Occident et l'Orient, le particulier et l'universel, la science et le mysticisme, le vulgaire et le sublime. Artiste polymorphe et très complet, renaissantiste dans le plus grand sens du mot, il laisse le sillon d'un astre fumant, une cicatrice, une fissure sur la surface ébranlée de l'art contemporain.»

«Peu d'artistes de sa stature, dans l'histoire de l'art, avaient pu entrevoir la grande poésie intime d'une chaussette

De nombreuses personnalités espagnoles et internationales saluent sa mémoire.

(Photos extraites du site de la Fondation Antoni Tàpies)

Newsletters

Comateens, groupe méconnu et indispensable des années 1980

Comateens, groupe méconnu et indispensable des années 1980

À l'occasion de la réédition chez Tricatel des trois albums de cette étoile filante des années 1980, Bertrand Burgalat et Étienne Daho reviennent sur le génie créatif du groupe.

À Marseille, la culture laissée en friche

À Marseille, la culture laissée en friche

[Épisode 5] La politique culturelle de la cité phocéenne est à bout de souffle. Sophie Camard, cheffe de file La France insoumise pour les municipales de 2020, espère lui donner un nouvel élan.

À quoi servent les suites de vos albums préférés?

À quoi servent les suites de vos albums préférés?

Si leur rôle premier est mercantile, ces rééditions redéfinissent par leurs contraintes les possibilités d'expression des artistes.

Newsletters