France

Quand la météo affole la France

Slate.fr, mis à jour le 06.02.2012 à 11 h 42

Ville enneigée /David Hepworth viaFlickr CC License by

Ville enneigée /David Hepworth viaFlickr CC License by

C'est internationalement connu, les Français sont, entre autres, les champions des râleurs. Quand il fait trop chaud, ça ne va pas, quand il fait trop froid, ça ne va pas non plus. Ne pas affectionner les extrêmes est une chose, se plaindre pendant des jours qu'il neige en hiver en est une autre. Un «catastrophisme» météorologique typiquement français expliqué dans Le Figaro par Emmanuel Garnier, historien du climat.

«Je me souviens l'été dernier d'avoir été sollicité sans cesse sur le manque de pluie. Alors qu'on ne parlait pas encore de sécheresse on projetait déjà l'effondrement des cours des céréales. On pourrait presque dire que nos concitoyens manifestent une “intolérance” à la météorologie non standard.»

Une psychose parfaitement bien entretenue par les médias à coup de sondages, d'appels à témoin et de débats sur ce sujet qui brûle toutes les lèvres. A la décharge des Français, il faut reconnaître qu'ils sont en droit de se demander comment 5 centimètres de neige maximum «par endroits» peuvent paralyser tout un pays? Le Canada avec 10-15 centimètres s'en sort plutôt bien pendant qu'en France on redécouvre les inconvénients de ce phénomène naturel chaque hiver.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte