Life

Une forte éruption solaire frappe la Terre

Slate.fr, mis à jour le 24.01.2012 à 12 h 48

Eruption solaire. Ilmari Karonen via Wikimedia Commons.

Eruption solaire. Ilmari Karonen via Wikimedia Commons.

La plus forte éruption solaire depuis 2005, survenue dimanche 22 janvier, a commencé à frapper la Terre mardi, bombardant notre planète de particules magnétiques qui pourraient perturber les communications par satellite, résume Bloomberg.

«L'éruption elle-même n'avait rien de spectaculaire, explique Doug Biesecker, physicien au centre de prévision météorologique spatiale de l'Administration nationale des océans et de l'atmosphère (NOAA). Mais elle a projeté dans l'espace une masse coronale à la vitesse phénoménale de 6,4 millions de km/h», rapporte Le Figaro. La masse coronale est un nuage de plasma au champ magnétique intense

Selon la classification établie par la NOAA, cette «tempête géomagnétique» est un événement de catégorie 3 sur une échelle allant jusqu’à 5. Elle est donc considéré comme «forte». A ce titre, elle peut provoquer des perturbations dans les systèmes informatiques des satellites ainsi que dans les communications radio au niveau des pôles. La navigation aérienne, les plateformes pétrolières et les explorateurs pourraient alors être confrontés à quelques problèmes dans les zones polaires.

Par exemple, ces pannes de radio peuvent forcer les compagnies aériennes à rediriger les vols entre l'Amérique du Nord et en Europe ou en Asie, explique le Boston Globe.

Los Angeles Times précise que le souci est que les scientifiques ne savent toujours pas comment prédire ces éruptions solaires qui est un problème parce qu’ils constituent une triple menace pour la technologie sur Terre, selon les  déclarations de Todd Hoeksema, astronome à Stanford.

Selon le Parisien, en mars 1989, à la suite d'une puissante éruption solaire, une tempête géomagnétique avait provoqué le déclenchement des mécanismes de protection des lignes de transport d'électricité au Québec, conduisant à une panne générale de 9 heures.

On avait alors pu observé de nombreuses aurores boréales jusque dans les régions tropicales. L'éruption de dimanche devrait également provoquer de nombreuses aurores boréales mais seuls les habitants d'Europe du Nord et d'Asie pourront les voir.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte