Life

Devenir réac en vieillissant n’est pas une fatalité

Slate.fr, mis à jour le 23.01.2012 à 17 h 11

Unvieillard pratique un exercice d'agilité / Shustov via Commons.Wikimedia

Unvieillard pratique un exercice d'agilité / Shustov via Commons.Wikimedia

 Un cliché de plus à oublier: il serait faux qu'on devienne  «plus conservateur en vieillissant».

Interrogées sur les «relations sexuelles avant le mariage ou les relations interraciales», les «personnes âgées de plus de 60 ans expriment» certes «des opinions plus conservatrices que  ne le  font celles de 25 à 39 ans». Mais on oublie de  prendre en considération l’évolution de ces personnes âgées, explique DiscoveryNews, se référant à une étude publiée dans l’Americain Sociological Review dès 2007. 

«En examinant des sondages effectués entre 1972 et 2004», des chercheurs ont «pu comparer l’attitude des personnes âgées de 25 ans en 1972, par exemple , avec l’attitude de celles qui avaient 35 ans en 1982». Ils ont trouvé que certains «groupes de personnes étaient devenus plus tolérants –et non pas plus conservateurs – après 60 ans».

Ce qu’il faudrait maintenant, c’est suivre l’évolution d’individus précis sur le long  terme. Certains chercheurs ont mis au point un appareil statistique pour pallier l’absence d’une telle étude. Ils en ont conclu que les «seniors» deviennent plus libéraux au sujet «des femmes et des Noirs» mais plus conservateurs sur le sujet des libertés civiles. Leur attitude est essentiellement «déterminée» par ce qui se passe dans la société lorsqu’ils vieillissent plutôt que par le fait de prendre de l’âge.

C’est un sujet crucial, alors que l’on approche des élections présidentielles françaises de 2012. «75% des électeurs âgés de + de 65 ans avaient voté pour Nicolas Sarkozy en 2007», rappelle le blog Newsnours. «L’erreur de Ségolène Royal en 2007 fut de ne pas parler aux vieux. En leur parlant avec son image de jeune fille modèle qu’elle a été, elle aurait emporté leurs votes». Or «comme en 2007, le PS recommence la même erreur en ne s’adressant pas assez aux vieux en 2012».

L’émission de France Culture, «Un chemin de campagne», s’est interrogée le 19 janvier 2012 afin de  savoir si l’âge influait sur le vote. Pour conclure que la corrélation n’est «pas biologique» mais «sociale».

Ainsi des 40.000 retraités qui viennent s’installer chaque année dans la région Provence-Côte d’Azur. Alors que certains vivaient dans des régions marquées à gauche, «le fait de déménager dans un territoire  (…) politiquement marqué à droite, peut modifier sensiblement les orientations politiques de ces personnes-là».

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte