Monde

Costa Concordia: ils écoutaient la musique de Titanic au moment du naufrage

Slate.fr, mis à jour le 16.01.2012 à 16 h 15

My Heart Will Go On. Wikimedia CC Licence By

My Heart Will Go On. Wikimedia CC Licence By

Juste après le naufrage vendredi, du Concordia, nombreux ont été les commentateurs à évoquer celui du Titanic. A quelques jours près, 100 ans séparent en effet les deux accidents. Et la comparaison ne s’arrête pas là tant la ressemblance est frappante. L’inclinaison du pont, la coque enfoncée, le délai anormalement long entre la collision et l’évacuation, la panique, les canots de sauvetage éparpillés sur l’eau, autant d’éléments très photogéniques, abondamment diffusés par les médias.

Tous deux transportaient l’équivalent d’une petite ville à leur bord, environ 2.200 passagers pour le Titanic, 4.231 personnes pour le Concordia. Le Titanic était à son époque le plus gros bateau construit en Angleterre, et le Concordia était le plus gros navire construit en Italie. Tous deux ont connu un destin fatal à la suite d’une collision, avec un iceberg pour l’un, avec un rocher pour l’autre. 

Et voilà que selon un témoin cité par le site du quotidien suisse Le Matin, un des restaurants du paquebot italien diffusait «My heart will go on» de Céline Dion, musique originale de Titanic, au moment où il s’est échoué!

Un rescapé interrogé par Le Matin était encore sous le choc.

«Les images du film Titanic sont plus réalistes qu'on ne l'imagine. Elles me venaient sans arrêt en tête»

Bien sûr le nombre de victimes n’est pas comparable. Si l’accident italien a déjà coûté la vie à six personnes, on est loin des 1.500 disparus de 1912. Mais Comme toujours lors de ce genre d’événements, on assiste à une véritable course à la petite histoire et à l’anecdote. Tandis que les héros sont acclamés, on recherche les coupables. Tous les registres sont utilisés: l’acte de bravoures (des hommes d’équipage sauvant 500 personnes), le miracle (un survivant retrouvé après deux jours), et même la trahison (le commandant qui déserte son navire).

L’enquête déterminera les causes de cet accident. Le naufrage qui a eu lieu en Italie devrait en attendant rappeler des souvenirs à son ancien président du Conseil. Silvio Berlusconi avait en effet débuté sa carrière comme chanteur dans des croisières

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte