PresidentielleFrance

Sarkozy n'apprécie pas les propos d'Accoyer sur «la guerre»

Slate.fr, mis à jour le 12.01.2012 à 17 h 14

Nicolas Sarkozy / Πρωθυπουργός της Ελλάδας via Flickr CC License by

Nicolas Sarkozy / Πρωθυπουργός της Ελλάδας via Flickr CC License by

Nicolas Sarkozy a affirmé à Martine Aubry qu'il partageait parfaitement son avis sur Bernard Accoyer, président UMP de l'Assemblée nationale, qui avait déclaré que «les conséquences économiques et sociales [d'un rendez-vous raté en 2012] pourraient être comparables à celles provoquées par une guerre».

A l'issue du traditionnel discours des voeux au fonctionnaire à Lille, la première secrétaire du Parti socialiste en a en effet profité pour prendre à parti le président de la République et l'inviter à faire cesser les petites phrases venues de son camp. «La République et la France y gagneraient», selon elle. Comme le montre cette vidéo TF1, Nicolas Sarkozy en a toutefois profité pour demander à son interlocutrice de faire la même remarque à son camarade François Hollande.

 

Cet échange marque-t-il la fin du jeu des petites phrases dans la bataille pour la présidence ? Le Guéantomètre mis au point par Slate reste seul témoin de la violence verbale de la campagne. 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte