France / Présidentielle

Sarkozy n'apprécie pas les propos d'Accoyer sur «la guerre»

Temps de lecture : 2 min

Nicolas Sarkozy / Πρωθυπουργός της Ελλάδας via Flickr CC License by
Nicolas Sarkozy / Πρωθυπουργός της Ελλάδας via Flickr CC License by

Nicolas Sarkozy a affirmé à Martine Aubry qu'il partageait parfaitement son avis sur Bernard Accoyer, président UMP de l'Assemblée nationale, qui avait déclaré que «les conséquences économiques et sociales [d'un rendez-vous raté en 2012] pourraient être comparables à celles provoquées par une guerre».

A l'issue du traditionnel discours des voeux au fonctionnaire à Lille, la première secrétaire du Parti socialiste en a en effet profité pour prendre à parti le président de la République et l'inviter à faire cesser les petites phrases venues de son camp. «La République et la France y gagneraient», selon elle. Comme le montre cette vidéo TF1, Nicolas Sarkozy en a toutefois profité pour demander à son interlocutrice de faire la même remarque à son camarade François Hollande.

Cet échange marque-t-il la fin du jeu des petites phrases dans la bataille pour la présidence ? Le Guéantomètre mis au point par Slate reste seul témoin de la violence verbale de la campagne.

Newsletters

Bonus Malthus

Bonus Malthus

1 bougie

1 bougie

Ségolène Royal, ambassadrice des pôles

Ségolène Royal, ambassadrice des pôles

Newsletters