Life

L'enfer sur Terre, par la Nasa

Slate.fr, mis à jour le 11.01.2012 à 14 h 47

Venus naked / Forsetius via Flickr CC License by

Venus naked / Forsetius via Flickr CC License by

Un four de 12 tonnes chauffé à 500°C, produisant une pression cent fois supérieure à celle que l'on connaît sur la Terre et rempli d'un cocktail toxique à base de dioxyde de carbone et d'acide sulfurique, c'est le nouveau projet en construction du centre de recherches Glenn de la Nasa.

Comme l'explique Wired, l'objectif est de recréer les conditions rencontrées à la surface de Vénus afin de développer des robots de recherche capables d'y survivre. En effet, en raison de conditions particulièrement extrêmes, la durée de vie des engins y est aujourd'hui très rarement supérieure à une heure.

«Imaginez que vous débarquiez sur la Terre avec une heure pour la découvrir, explique l'ingénieur Roger Dyson. Vous voudriez y rester au moins une journée. C'est ce que nous tentons actuellement de rendre possible

Dans l'histoire de la conquête spatiale, dix vaisseaux seulement ont réussi à atteindre Vénus, planète particulièrement intéressante pour les scientifiques en raison de certains points communs observés avec la Terre.

Les ingénieurs de l'agence spatiale américaine espèrent avoir terminé l'assemblage du four en mai 2012.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte