Life

Le «game transfer phenomenon»: quand les individus agissent dans la vie comme dans un jeu vidéo

Slate.fr, mis à jour le 10.01.2012 à 10 h 50

Mario Always wins /Bryan Gosline via Flickr CC License by

Mario Always wins /Bryan Gosline via Flickr CC License by

On connaissait déjà l'impact que peuvent avoir les jeux vidéo sur les capacités motrices de leurs joueurs, mais on connaît encore mal leur impact sur la réalité. Le NewScientist revient sur une étude analysant les effets des jeux vidéo sur la réalité des joueurs, dans laquelle des chercheurs des universités de Stockholm et Nottingham Trent présentent le concept de game transfer phenomenon (GTP).

Depuis 1996, le terme de Tetris effect est utilisé pour décrire ce qui arrive à ces joueurs qui racontent avoir eu des hallucinations après avoir joué plusieurs heures durant à empiler les briques sur un écran. D'ailleurs, que vous soyez ou non un habitué du Tetris, vous êtes probablement familier de ce phénomène qui se produit par exemple lorsque vous avez passé une journée en voiture et que vous continuez à voir la route défiler devant vos yeux au moment de les fermer le soir.

Ce Tetris effect n'est en effet pas spécifique aux jeux vidéo, mais a été reconnu comme le phénomène qui se produit quand une opération répétitive est effectuée des heures durant au point d'envahir de façon obsessionnelle les pensées et les représentations mentales de l'individu.

Ce Tetris effect se produit principalement au moment de l'endormissement et lorsque les stimulations sensorielles sont au plus bas; le game transfer phenomenon, lui, se produit en pleine journée, quand l'individu est occupé à d'autres activités. Les règles d'une réalité virtuelles se transposent alors dans la réalité et le joueur agit comme il agirait dans un jeu.

Dans son article du NewScientist, la journaliste Sally Adee raconte par exemple sa propre expérience du GTP, ou comment son habileté à Mario Kart l'a sauvée d'un dérapage  non contrôlé sur une route verglacée de New York:

«Sans réfléchir à ce que je faisais, j'ai braqué le véhicule comme je ne l'avais jamais fait auparavant. Cela a marché.»

On comprend aisément que le réalisme accru des jeux vidéo depuis Tetris rende plus facile ce genre de phénomènes, mais cela ne doit pas conduire à dire que les joueurs ne savent pas faire la différence entre jeux vidéo et réalité...

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte