Culture

Musique: les ventes numériques majoritaires aux USA

Slate.fr, mis à jour le 09.01.2012 à 10 h 37

l'album «21» de Adele.

l'album «21» de Adele.

Pour la première fois, le marché numérique de la musique pèse plus que le marché physique aux Etats-Unis: selon les chiffres récemment publiés par Nielsen SoundScan et Billboard, relayés par PC World, il a représenté 50,3% du nombre d’albums vendus en 2011.

Pour arriver à ce chiffre, les deux organismes ont considérés que dix morceaux vendus isolément en ligne comptaient pour un album. «Comptabilisées de cette façon, les ventes totales d’albums ont augmenté pour la première fois depuis 2004», explique PC World, qui estime que ces chiffres montrent que «même si l’industrie musicale aime se plaindre du piratage, […] les ventes numériques peuvent fleurir».

Au Royaume-Uni, où les chiffres du marché musical ont été publiés le 2 janvier [PDF], les parts de marché ne sont pas les mêmes. En appliquant aux ventes de singles la même méthode qu’aux Etats-Unis —dix morceaux vendus en ligne valent un album—, on obtient une part de marché d’environ un tiers pour le numérique. Si le marché du single a bondi de 10%, le marché des albums a lui baissé de 5,6%.

Et en France? Pour l’instant, les chiffres de l’année 2011 n’y sont pas encore disponibles. Ceux des neuf premiers mois, dévoilés en novembre par le Syndicat national de l’édition phonographique (Snep), laissent entrevoir une part de marché encore plus faible: en valeur, de janvier à septembre 2011, le disque physique a représenté des ventes de 242,2 millions d’euros et le numérique de 79,1 millions d’euros, soit un peu moins de 25% sur un marché en recul global de 5,6%.

En revanche, il est un point sur lequel les trois marchés sont parfaitement coordonnés, la meilleure vente de l’année: il s’agit de l’album 21 de Adele, qui, explique ChartsinFrance, s’est vendu à 5,8 millions d’exemplaires aux Etats-Unis, 3,8 millions au Royaume-Uni et plus de 1 million en France, chiffre qui n’avait pas été atteint depuis la BO des Choristes, en 2004. La chanteuse «compte 14 semaines non-consécutives de pole position en tête du top albums français, […] n'est pas sorti[e] du Top 15 depuis sa mise en rayon et compte 46 semaines de présence dans le top ten des ventes d'albums».

Fort logiquement, son disque et le single Rolling in the Deep ont été les plus vendus de leur catégorie sur la plate-forme d'Apple iTunes en 2011.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte