Monde

Satnam Singh Bhamara, un nom à retenir pour fans de basket

Temps de lecture : 2 min

Basket/BigTallGuy via Flickcc licenceby
Basket/BigTallGuy via Flickcc licenceby

C’est un conte dans lequel le héros est un gosse indien et les bonnes fées américaines. Dans un long portrait, Espn.go raconte l’histoire d’un enfant né dans une ferme d’un village reculé et pauvre du Pinjab (Inde), devenu l’un des deux meilleurs joueurs du championnat Fiba Asiatique des moins de 16 ans qui s’est déroulé au Vietnam en octobre 2011.

Un exploit pour cet adolescent dont le premier atout physique est la taille exceptionnelle. Déjà en 2009, à l’âge de 13 ans, Satnam Singh Bhamara mesurait 1m90 et pesait 115 kilos. Mais c’était un adolescent « ordinaire, bien élevé, humble, poli, timide» et même plutôt «gauche». Un exploit, également, parce qu’il a grandi dans un pays où si «le cricket est le seul sport qui compte (…) le basket-ball est tout au plus un objet de curiosité».

Pourtant, la «vraie magie» de cette histoire réside dans «l’amour de ce garcon pour le basket et dans l’amour que lui porte son père». Un père qui a pris sa revanche. Lui aussi, il y 20 ans, avait eu la vocation du basket. Mais par ignorance, ses parents lui avaient interdit ce sport.

Newsletters

É.-U.: Un cabinet de conseil suggérait de dépenser moins en nourriture pour les migrants

É.-U.: Un cabinet de conseil suggérait de dépenser moins en nourriture pour les migrants

Même les agents de la police de l'immigration ont trouvé que les réductions de dépenses recommandées par le cabinet de conseil McKinsey étaient exagérées. 

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Attentat terroriste sur le London Bridge, démission du Premier ministre maltais soupçonné d'ingérences dans l'enquête sur le meurtre de la journaliste Daphne Caruana Galizia, manifestations en France contre la réforme des retraites....

Un homme invente une frontière et fait payer des migrants pour la franchir

Un homme invente une frontière et fait payer des migrants pour la franchir

Il avait érigé un faux poste-frontière, en Russie, et faisait croire que la Finlande se trouvait de l'autre côté.

Newsletters