Monde

Satnam Singh Bhamara, un nom à retenir pour fans de basket

Temps de lecture : 2 min

Basket/BigTallGuy via Flickcc licenceby
Basket/BigTallGuy via Flickcc licenceby

C’est un conte dans lequel le héros est un gosse indien et les bonnes fées américaines. Dans un long portrait, Espn.go raconte l’histoire d’un enfant né dans une ferme d’un village reculé et pauvre du Pinjab (Inde), devenu l’un des deux meilleurs joueurs du championnat Fiba Asiatique des moins de 16 ans qui s’est déroulé au Vietnam en octobre 2011.

Un exploit pour cet adolescent dont le premier atout physique est la taille exceptionnelle. Déjà en 2009, à l’âge de 13 ans, Satnam Singh Bhamara mesurait 1m90 et pesait 115 kilos. Mais c’était un adolescent « ordinaire, bien élevé, humble, poli, timide» et même plutôt «gauche». Un exploit, également, parce qu’il a grandi dans un pays où si «le cricket est le seul sport qui compte (…) le basket-ball est tout au plus un objet de curiosité».

Pourtant, la «vraie magie» de cette histoire réside dans «l’amour de ce garcon pour le basket et dans l’amour que lui porte son père». Un père qui a pris sa revanche. Lui aussi, il y 20 ans, avait eu la vocation du basket. Mais par ignorance, ses parents lui avaient interdit ce sport.

Slate.fr

Newsletters

Près des trois quarts des Russes ont une opinion positive de Staline

Près des trois quarts des Russes ont une opinion positive de Staline

Et pas loin de la moitié pensent que la répression stalinienne était justifiée au vu des résultats obtenus.

Après Notre-Dame, une levée de fonds pour des églises noires incendiées en Louisiane

Après Notre-Dame, une levée de fonds pour des églises noires incendiées en Louisiane

La médiatisation du drame de Notre-Dame de Paris a permis à une modeste collecte de dons d'avoir plus de visibilité.

En Algérie et au Soudan, les prémices de l'épisode 2 du Printemps arabe?

En Algérie et au Soudan, les prémices de l'épisode 2 du Printemps arabe?

Huit ans après les soulèvements historiques dans le monde arabe, les manifestations au Soudan et en Algérie confirment la marche de l'histoire en dépit des nombreux déraillements du premier train.

Newsletters