Culture

Quand les morts s'effacent des pochettes d'albums

Slate.fr, mis à jour le 06.01.2012 à 16 h 08

la pochette d'Abbey Road des Beatles sans John Lennon et George Harrison (Jean-Marie Delbes et Hatim El Hihi).

la pochette d'Abbey Road des Beatles sans John Lennon et George Harrison (Jean-Marie Delbes et Hatim El Hihi).

A quoi ressembleraient les pochettes de disques si en disparaissaient les artistes décédés depuis la sortie de l'album? Un blog intitulé Live! I See Dead People, animé par deux artistes français, Jean-Marie Delbes et Hatim El Hihi (et repéré par le journaliste Jérôme Hourdeaux), a essayé de l'imaginer en retouchant une vingtaine de pochettes, des Doors aux Ramones, de Nirvana au Clash, de T-Rex aux Beach Boys.

Voilà par exemple à quoi ressemble la pochette du premier album des Ramones sans le chanteur Joey, décédé en 2001, le bassiste Dee Dee, décédé en 2002, et le guitariste Johnny, décédé en 2004. Ne reste donc plus que Tommy Ramone, le batteur.

Jaloux, Slate a décidé de se lancer aussi —reconnaissons-le, en choisissant des pochettes un peu plus simples à modifier, à cause de talents de graphiste moins importants. Voici donc nos versions de Bad de Michael Jackson, England's Newest Hitmakers des Rolling Stones et II de Queen.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte