Culture

La Bible, best-seller en Norvège

Temps de lecture : 2 min

Jesus_11 /Biblevictor via Flickr CC License by
Jesus_11 /Biblevictor via Flickr CC License by

Alors que les tueries d’Utoya et Oslo perpétrées cet été par Anders Behring Breivik, présenté comme un chrétien fanatique, ont concentré l’attention des médias sur le pays, The Guardian revient sur le plus gros succès des librairies norvégiennes en 2011: la Bible.

Mais attention, pas n’importe quelle Bible. Celle-ci, la première à avoir été traduite en norvégien depuis trente ans, ne contient ni vers ni chapitres. Il s’agit d’une version romancée du Livre originel, inaugurée en grande pompe lors de nocturnes en librairies et dont près de 80.000 exemplaires ont été vendus à ce jour. Depuis sa sortie en octobre, l’ouvrage n’a pas quitté la tête du classement des meilleures ventes.

Les Norvégiens sont-ils tous devenus des fous de dieux? Stine Smemo Strachan, heureux éditeur de cette nouvelle version, préfère parler d’un grand succès qui ne doit pas être attribué à un quelconque fanatisme religieux présent en Norvège, mais plutôt au fait que «cette publication représente un événement culturel, et en raison de sa lisibilité».

Slate.fr

Newsletters

Plusieurs musées refusent les dons de la famille Sackler, propriétaire d'un laboratoire d'opioïdes

Plusieurs musées refusent les dons de la famille Sackler, propriétaire d'un laboratoire d'opioïdes

La firme produit notamment l'OxyContin, un anti-douleur surpuissant qui tuerait plus de cent personnes par jour aux États-Unis.

Vingt ans après, les films de 1999 impressionnent toujours

Vingt ans après, les films de 1999 impressionnent toujours

«Matrix», «Fight Club», «Eyes Wide Shut» et «Sixième Sens» ont 20 ans. Fleurons d’une exceptionnelle année, ces films américains exprimaient brillamment les angoisses de la fin de siècle.

Ces personnages de l’histoire de France qui ne parlaient pas français

Ces personnages de l’histoire de France qui ne parlaient pas français

Même les cinéastes, qui soignent tant les costumes, semblent s'en désintéresser. Pourtant, la langue parlée par quelques grands acteurs de l'histoire a laissé des traces profondes.

Newsletters