Culture

Les photos qui ont fait l’histoire, vidées de leurs personnages

Temps de lecture : 2 min

AbuGhraibAbuse-standing-on-box/WikimediaCommons

Kim Phuc, petite Vietnamienne de 9 ans fuyant nue les bombardements américains, immortalisée par le photographe Nick Ut en 1972. Un étudiant chinois faisant face à un char sur la place Tienanmen en 1989. Les tortures d’Abou Ghraib en 2004. Autant d’images chocs, connues de tous et qui ont fortement marqué leur époque.

Dans le projet Fatescapes, présenté par le New York Times, l’artiste slovaque Pavel Maria Smejkal revisite ces clichés, en effaçant informatiquement leurs protagonistes. Il ne reste alors plus que des décors vides, presque banals, mais dans lesquels l’absence de toute vie impose une sorte de silence craintif. Comme si les lieux gardaient en mémoire les atrocités figées sur la pellicule.

«J’ai tendance à penser au processus historique comme quelque chose de vraiment fatal, explique Smejkal au New York Times, quelque chose qui nous dépasse tous.» Un état d’esprit que reflète bien le résultat de ses travaux.

Newsletters

Les podcasts sur le travail pour bien appréhender la rentrée

Les podcasts sur le travail pour bien appréhender la rentrée

Une sélection pour gérer la reprise et y voir plus clair dans les débats autour de l'avenir de l'activité professionnelle.

Le public du rap français est prêt pour la vague #MeToo; l'industrie, non

Le public du rap français est prêt pour la vague #MeToo; l'industrie, non

Avec les affaires Moha La Squale et Roméo Elvis, la lumière est désormais braquée sur une omerta palpable.

L'histoire politique et culturelle de la Hongrie se trouve dans les statues de Budapest

L'histoire politique et culturelle de la Hongrie se trouve dans les statues de Budapest

Des bottes de Staline à Columbo en passant par Bud Spencer et Bush père, la capitale hongroise regorge de bronzes parfois étonnants.

Newsletters