Culture

L'Oscar volé du chien Rintintin

Temps de lecture : 2 min

Un Oscar. REUTERS/Brendan McDermid
Un Oscar. REUTERS/Brendan McDermid

Rintintin aurait dû recevoir le premier Oscar du meilleur acteur de l’histoire, s’il ne lui avait pas été spolié par l’acteur allemand Emil Jannings.

The Guardian revient sur cette rumeur circulant à Hollywood depuis près d’un siècle à l’occasion de la sortie de la nouvelle biographie écrite par Susan Orlean. La journaliste américaine confirme cette version des faits et demande à l’Académie des Oscars de revenir sur son erreur en offrant à Rintintin l’Oscar qu’il mérite.

Rintintin serait en effet l’acteur ayant reçu le plus grand nombre de voix lors de la sélection, en 1929. Et sa popularité à l’époque était sans commune mesure avec l'aura d’Emil Jannings, qui fut finalement oscarisé pour deux films: Crépuscule de gloire et Quand la chair succombe, avant de se tourner vers Goebbels et le genre propagande.

Un autre chien célèbre a récemment été écarté de la cérémonie des Oscars: il s’agit d’Uggie, star de The Artist (Michel Hazanavicius).

Newsletters

Le monde poétique et spectaculaire des vrais défilés de mode

Le monde poétique et spectaculaire des vrais défilés de mode

Des premiers défilés de la couture à ceux d'aujourd'hui, beaucoup de choses ont changé.

Pourquoi le premier épisode de Buffy est toujours parfait (ou presque)

Pourquoi le premier épisode de Buffy est toujours parfait (ou presque)

Ça fait 23 ans que le pilote de Buffy contre les vampires a été diffusé à la télévision américaine. En France, on l'a découvert en 1998 sur M6 pendant la «Trilogie du samedi». Pour ce hors-série de Peak TV, retour sur un premier épisode...

«Tout simplement noir», pour rire de l'infernal chaudron identitaire

«Tout simplement noir», pour rire de l'infernal chaudron identitaire

La comédie de Jean-Pascal Zadi et John Wax convie un grand nombre de têtes d'affiche issues des dites «minorités visibles» pour interroger les impasses du communautarisme.

Newsletters