Monde

Un Québécois entre aux Etats-Unis à l’aide de son iPad

Slate.fr, mis à jour le 05.01.2012 à 11 h 39

canadianpassport/striatic via FlickrCC License by

canadianpassport/striatic via FlickrCC License by

L’iPad va-t-il bientôt remplacer le passeport traditionnel? La semaine dernière, la tablette a en tout cas permis à Martin Reisch d’entrer sur le territoire américain, apprend-on sur BBC News.

Ce Montréalais de 33 ans se rendait dans le Vermont, Etat américain voisin du Québec, pour offrir ses cadeaux de Noël à des amis. Peu de temps avant d’atteindre la frontière, il réalise qu’il a oublié son passeport. Coup de chance, il l’avait scanné quelques temps auparavant, par peur de le perdre. Plutôt que de faire demi-tour et de rallonger son voyage de plusieurs heures, il décide donc de se présenter au douanier américain. Le Journal de Montréal rapporte la scène:

«Il a pris le iPad dans la petite cabine des douanes, a indiqué M. Reisch. Il est demeuré là-bas un bon cinq, six minutes. Ça m'a semblé une éternité. Quand il est revenu, il a pris une longue pause avant de me souhaiter un joyeux Noël.»

L’esprit de Noël du douanier n’a manifestement pas plu aux autorités américaines de protection des frontières (US Customs and Border Protection, CBP), qui ont aussitôt donné leur propre version des faits dans un communiqué. D’après eux, Martin Reisch était muni de son permis de conduire et d’un certificat de naissance permettant de prouver son identité, les documents numériques n’étant pas acceptés comme pièce d’identité. Une affirmation démentie par le Québécois, qui a ironiquement fait savoir sur Twitter qu’il «ne sait même plus où se trouve son certificat de naissance».

Les Canadiens n’ont besoin d’un passeport valide pour entrer aux Etats-Unis que depuis 2009. Avant cette date, la frontière pouvait être franchie sur simple présentation du permis de conduire. Les habitudes ont la vie dure. Pour le site Mashable, l’épisode aurait été bien plus étonnant s’il ne s’était pas produit à la frontière canado-américaine, la plus longue frontière non défendue du monde.

Pour Martin Reisch, il ne s’agit que «d’une question de temps avant qu’il soit possible de passer la frontière avec une pièce d’identité uniquement numérique». Ajoutant toutefois que, à l’avenir, il prendra quand même son passeport…

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte