Sports

Dennis Rodman veut une équipe de basket féminin topless

Slate.fr, mis à jour le 05.01.2012 à 11 h 54

Dennis Rodman Tatoos/OPEN Sports via Flickr CC License by

Dennis Rodman Tatoos/OPEN Sports via Flickr CC License by

Dennis Rodman, légende vivante de la NBA, a annoncé qu’il comptait revenir dans le basket, avec une équipe un peu particulière: il veut créer l’équipe féminine du Headquarters Gentlemen’s Club, un célèbre club de striptease de New York, qui jouera ses matchs sans hauts de maillots, rapporte le New York Post.

L’ancien «bad boy» de la NBA a eu l’idée après avoir appris que la boîte de striptease rivale Rick’s Cabaret avait lancé un championnat «topless» pour consoler les fans de basket privés de NBA par la grève des joueurs, qui a retardé le début du championnat professionnel. Plusieurs équipes se sont créées, mais le championnat a été dissout avec la fin de la grève.

«Je ne connais pas beaucoup d’hommes qui n’aiment pas voir de jolies filles courir d’un bout à l’autre d’un parquet» explique Rodman au NY Post. Il compte bien défier le cinq du Rick’s Cabaret et d’autres équipes lors de matchs d’exhibition.

Une idée qui ne fait pas l’unanimité. Torie Bosch écrit sur le blog féminin XX Factor de Slate.com:

«Et je ne connais pas beaucoup de femmes qui sont excitées à l’idée de courir d’un bout à l’autre d’un parquet sans l’aide d’un soutien-gorge. Le concept a l’air très douloureux.»

Dennis Rodman est une personnalité bien connue du public américain: considéré comme l'un des meilleurs rebondeurs et défenseurs de l’histoire de la NBA, il a gagné cinq fois le titre suprême (deux avec les Detroit Pistons et trois avec les Chicago Bulls de Michael Jordan) dans les années 1990. Il était aussi un des joueurs les plus reconnaissables de la ligue avec ses coiffures colorées, nombreux tatouages et piercings et sa personnalité extravagante. Ses liaisons avec Pamela Anderson et Carmen Electra en on fait un très bon client de la presse people.

Client du Headquarters depuis plus de 30 ans, Rodman est actuellement à la recherche de talents pour son équipe, et va faire passer des tests à des femmes de plus d’1m78:

«Pas besoin de beaucoup d’expérience, il faut juste savoir lancer la balle dans le trou.»

Pour la tenue vestimentaire, les joueuses porteront des t-shirts à leur entrée sur le terrain, mais les enlèveront dès le début du match.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte