Économie

L'euro sous pression pour ses dix ans

Temps de lecture : 2 min

Saisissez le sous titre ici

Euros/ Images_of_Money via FlickrCC License by
Euros/ Images_of_Money via FlickrCC License by

Drôle de cadeau d’anniversaire. Pour ses dix ans, l’euro a dû faire face à une spéculation record sur les marchés financiers, rapporte Reuters. D’après l’agence, les fonds spéculatifs tels que les hedge funds américains, se sont majoritairement positionnés à la baisse (short position), au cours des derniers jours de 2011.

En clair: ils parient sur une baisse de la valeur de l’euro face au dollar. Une baisse génératrice de profits pour les fonds d’investissement, mais surtout révélatrice d’un manque de confiance des marchés dans un rétablissement prochain de l’euro.

Conséquence de cette défiance: l’euro était tombé la semaine dernière à son plus bas niveau depuis seize mois face au dollar (1,28 dollar pour 1 euro), et depuis dix ans face au yen (sous la barre des 100 yens). Des indicateurs pas franchement rassurants, mais la dépréciation de la monnaie unique n’est peut-être pas un cadeau aussi empoisonné qu’il en a l’air.

Cette tendance pourrait bien bénéficier aux pays de la zone euro, en abaissant le coût des produits fabriqués sur place, entraînant de nouveaux gains de compétitivité. A l’heure du «made in France» et de la ré-industrialisation, voilà peut-être de quoi commencer l’année sous de meilleurs auspices.

Slate.fr

Newsletters

Et si on appliquait les principes du yoga au travail?

Et si on appliquait les principes du yoga au travail?

Le monde s'en porterait peut-être mieux (ou pas).

Défiez la gravité en vous offrant un vol habité

Défiez la gravité en vous offrant un vol habité

Le tourisme spatial est balbutiant mais il devrait bientôt exister. Si vous êtes (très) riche, en bonne santé et que vous n'avez pas peur de vieillir, c'est le moment de vous envoyer en l'air.

De plus en plus de personnes refusent de prendre l'avion pour protéger la planète

De plus en plus de personnes refusent de prendre l'avion pour protéger la planète

Le mouvement, né en Suède, gagne petit à petit le reste des pays européens.

Newsletters