Économie

Les publicitaires aiment que vous fassiez la queue

Temps de lecture : 2 min

en attente du tram/jfgornetvia flickcc licenceby
en attente du tram/jfgornetvia flickcc licenceby

Même immobilisé sous un arrêt de bus, on reste un acheteur potentiel. En Grande-Bretagne, les publicitaires s’intéressent à toutes ces personnes qui font la queue devant un musée, à la caisse du magasin ou qui attendent au téléphone. Ils représentent une nouvelle «cible facile», explique un long article de la BBC.

Jusque dans les files d’attente, tous les sens du «consommateur moderne (peuvent être) désormais scientifiquement sollicités par des images, des sons et même des odeurs et son smartphone déborde de promotion».

La stratégie consiste à divertir tout en informant ceux qui font la queue, afin «de leur donner l’impression que leur temps d’attente est réduit», analyse la BBC qui liste quelques-unes de ces incitations: écrans présentant des promos en alternance avec des conseils de diététique, distribution de prospectus à l’arrêt du bus, diffusion de senteurs, «pour masquer les odeurs de transpiration et les remplacer par une odeur plus attirante»...

Un progrès? Pour certains oui, mais d’autres relèvent qu’un consommateur «amusé» par toutes ces incitations peut très vite devenir un consommateur «frustré». Et puis, «si vous venez pour payer vos impôts locaux, alors nous n’avez pas trop envie qu’on vous divertisse».

Newsletters

Mesdames, votre famille vous arnaque

Mesdames, votre famille vous arnaque

Dans ce septième et avant-dernier épisode de Rends l'argent, Titiou Lecoq va à la rencontre de Céline Bessière et Sibylle Gollac, sociologues et autrices du livre Le Genre du capital. Fruit de vingt ans de travaux, il montre comment au moment des...

Ouvrir les stations de ski, une équation impossible

Ouvrir les stations de ski, une équation impossible

La réouverture des stations, «préférable» courant janvier selon le président Emmanuel Macron, aggrave la situation d'un secteur qui souffre déjà de nombreux maux structurels.

Le nouveau pouvoir d'attraction de Marseille

Le nouveau pouvoir d'attraction de Marseille

La cité phocéenne accueille chaque année de nouveaux habitants. Mais les premiers à répondre présents ne restent que le temps des vacances.

Newsletters