Le mystère des Oiseaux d'Hitchcock ne fait plus l'ombre d'un doute

AlfredHitchcock via El Matador / Wikimedia Common

Les Oiseaux, le film-catastrophe d’Alfred Hitchcock, a suscité, dès sa sortie en 1963, une myriade de questions à propos de l’explication de ces milliers d’oiseaux de mer agressant les humains puis se jetant sur la façade des immeubles. Pourquoi ces oiseaux ont-ils eu un tel comportement? Le fait divers sur lequel s’est appuyé Hitchcock vient d’être expliqué par une équipe de chercheurs américains affirmant qu'une telle hécatombe proviendrait de la consommation d'une algue empoisonnée, révèle l'étude publiée le 22 décembre 2011 par Nature Geoscience.

Lorsqu'en août 1961, Hitchcock prépare l'adaptation cinématographique de la nouvelle Les Oiseaux, écrite par la romancière britannique Daphne du Maurier, il a écho d'un surprenant fait divers survenu dans la ville de Santa Cruz, sur la côte californienne, rapporte Pierre Barthélémy sur son blog Passeur de sciences hébergé par LeMonde.fr.

Seulement, dans Les Oiseaux, Hitchcock omet sciemment de révéler quelconque cause du comportement suicidaire de ces oiseaux marins (des puffins fuligineux), afin que «le rationalisme scientifique ne vienne pas rassurer le spectateur».

En marge du film, la première explication avancée était que les oiseaux s'étaient simplement égarés dans la brume nocturne, et qu'ils ont été attirés par les lumières de la ville. Mais l’explication n’était guère satisfaisante à l’aune du nombre d’oiseaux morts.

L'étude réalisée par une équipe d'océanographes de l’université de Louisiane met à plat cette hypothèse.

Pour cela, ils ont mis en perspective un événement semblable survenu en 1991, pendant lequel des pélicans bruns désorientés ou mourants ont été retrouvés dans la même région. La cause avancée par les chercheurs est une toxine, l'acide domoïque, produit par les algues. Ces algues microscopiques ont été découvertes dans les estomacs des poissons de la zone, que mangeaient les pélicans.

L'étude explique que «l'acide domoïque, en se substituant au glutamate dans le cerveau des oiseaux et des mammifères, peut provoquer des confusions, des désorientations, des convulsions, le coma ou la mort». Aussi, chez l'homme, l'intoxication due à l'ingestion de coquillages contaminés produit des effets néfastes sur la santé, pouvant aller parfois jusqu'au décès.

L’explication du «phénomène des oiseaux» serait qu’en raison de conditions marines et météorologiques particulières, une floraison d'algues s'est produite en mer, conduisant à une présence importante de ces algues, dont les petits poissons se sont gavés. L'acide domoïque s'est concentré dans la chaîne alimentaire et a conduit à l'empoisonnement de ces oiseaux migrateurs se nourrissant dans ces eaux. Enfin, les volatiles, perturbés par leur intoxication alimentaire et non par le brouillard, sont venus percuter la côte.

Photo: AlfredHitchcock via El Matador / Wikimedia Common
Devenez fan sur , suivez-nous sur
 
LU SUR...
TOPICS
PARTAGER
LISIBILITÉ > taille de la police
SLATE CONSEILLE
Que fait-on des cadavres d'oiseaux?
À la une de Slate »
LU,VU&ENTENDU
LIFE -
Publié le 03/01/2012
Mis à jour le 03/01/2012 à 16h05