Culture

Louis Vuitton porte plainte contre Warner Bros pour Very Bad Trip 2

Slate.fr, mis à jour le 27.12.2011 à 13 h 03

Extrait de l'affiche de Very Bad Trip 2

Extrait de l'affiche de Very Bad Trip 2

Very Bad Trip 2 –la suite de Very Bad Trip qui en plus d'être l'un des films les plus piratés de 2011 a aussi fait un carton au box office– attire les soucis judiciaires, rapporte le Guardian.

Louis Vuitton a décidé de porter plainte contre Warner Bros, qui a produit le film, à cause d'une scène dans laquelle Alan, le personnage légèrement excentrique joué par Zach Galifinakis, cite la marque en disant à propos d'un bagage:

«Attention, c'est un Louis... C'est un Louis Vuitton.»

Prononcé «Lewis Vuittone» par Alan, comme on peut le voir dans l'extrait ci-dessous:

Ce n'est pas la réplique en tant que telle qui déplait à Louis Vuitton, mais le fait qu'elle ait été prononcée... à propos d'un sac qui n'est pas un Louis Vuitton!

D'après sa plainte déposée devant un tribunal fédéral de New York, les producteurs du film ont utilisé une contrefaçon Vuitton pour illustrer la scène, un bagage réalisé par les entreprises Diophy, également poursuivies par Vuitton pour les empêcher de commercialiser leurs valises aux Etats-Unis.

Louis Vuitton accuse le film de «dilution de marque», «fausse désignation d'origine» et «compétition déloyale». L'entreprise assure que le public pensera que ce faux sac est un vrai Vuitton, ce qui endommagerait la marque, précise le Washington Post.

La marque luxueuse, qui affirme que Warner Bros a refusé de modifier le sac dans cette scène pour sa sortie en DVD, veut que toutes les copies du DVD soient détruites, ainsi qu'une partie des bénéfices amassés par le film, rapporte PaidContent.

Voir la plainte dans son entièreté ci-dessous:

Ce n'est pas la première fois que le film connaît des ennuis légaux. Lors de la sortie du film en salles, un tatoueur avait voulu porter plainte pour empêcher la diffusion de Very Bad Trip 2 à cause du tatouage d'un des personnages, copié sur le tatouage qu'il avait créé pour le boxeur Mike Tyson.

Après avoir envisagé d'altérer ce tatouage pour la sortie DVD du film, Warner Bros avait finalement résolu l'affaire à l'amiable, selon des termes non rendus publics.

Sans oublier une plainte pour plagiat portée par un scénariste, qui affirmait que l'idée de Very Bad Trip 2 était basée sur son idée d'une comédie où le personnage principal voyage des Etats-Unis à l'Asie pour épouser sa petite amie (le plaignant a été débouté), et la plainte d'un cascadeur qui disait souffrir d'un trauma cranien après une cascade qui s'était mal déroulée (arrangement à l'amiable)...

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte