France / Politique

Frédéric Lefebvre, il était une fois en Amérique...

Temps de lecture : 2 min

Frédéric Lefebvre en février 2010. Marie Lan-Nguyen via Wikimedia Commons, CC licence by
Frédéric Lefebvre en février 2010. Marie Lan-Nguyen via Wikimedia Commons, CC licence by

Tout juste investi comme candidat dans la circonscription Etats-Unis-Canada (l’une des nouvelles circonscriptions créées pour les législatives de 2012), Frédéric Lefebvre, actuel secrétaire d’Etat au Commerce, fait déjà l’objet de soupçons d’un parachutage du parti présidentiel. Et l’on voit poindre la question: Lefebvre a-t-il véritablement vécu aux Etats-Unis? A vrai dire, pas tout à fait.

Mais Frédéric Lefebvre, coutumier des gaffes, tente de prouver son américanisme par tout moyen pour justifier sa candidature. Dans sa newsletter du 9 décembre, il affirmait:

«Enfant, j’ai vécu plusieurs années auprès de mon père, médecin attaché à l’hôpital de New York.»

Cela n’aura pas échappé à ses détracteurs qui se gaussent:

«Lefebvre ne parle même pas anglais!»

La rédaction du Parisien a vérifié ces informations et il semble y avoir un léger hiatus entre ce qu'il affirme dans sa newsletter et les informations recueillies sur son propre site internet (www.frederic-lefebvre.fr). Dans un message consacré au 10e anniversaire des attentats du 11-Septembre, il écrivait:

«J’aime les Etats-Unis d’Amérique, ce pays dont j’ai eu la chance de fouler le sol quelques mois après ma naissance. J’ai vécu un an et demi bébé à New York, à Washington Square, mon père exerçant à l’hôpital universitaire de New York.»

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters