Life

Pourquoi il n'y a plus de nouvelles chansons de Noël?

Slate.fr, mis à jour le 20.12.2011 à 11 h 28

Chants de Noël happy_serendipity via Flickr CC License by

Chants de Noël happy_serendipity via Flickr CC License by

A la différence de la France, où le tourne-disques semble s'être arrêté au Petit Papa Noël de Tino Rossi en 1946, les Etats-Unis sont friands de chansons de fin d'année, spécialement de «christmas songs», Noël étant leur fête préférée. Pour autant, ce sont les mêmes chansons qui sont reprises ou tournent en boucle sur les radios, estime le journaliste Jeff Alexander du magazine américain Time.

Par exemple, les chansons les plus diffusées à la radio sont Sleigh Ride, Winter Wonderland et Jingle Bell Rock qui sont des titres datant au moins d'une cinquantaine d'années.

La dernière à connaître le succès avec sa chanson de Noël fut Mariah Carey en 1994 avec All I Want for Christmas is You, reprise cette année avec Justin Bieber, qui entonne également Santa Claus is Coming To Town.

Interrogée par CBS Minnesota, la chanteuse Keri Noble estime que Noël étant une affaire de tradition, «c'est un moment où les gens veulent évoquer leurs souvenirs. C'est dur d'introduire de nouvelles traditions dans une expérience qui a déjà été constituée».

Perpétuer la tradition signifie, pour de nombreux chanteurs et musiciens, réinterpréter des classiques de Noël, comme la compilation dirigée par Michel Legrand rassemblant Mika, Coeur de Pirate ou Carla Bruni ou le duo She & Him, composée de la comédienne Zooey Deschanel et de M. Ward, reprenant quelques chansons à la guitare, comme Have Yourself a Merry Little Christmas.

Chanter Noël est un coup marketing, comme le pointe l'Express, rappelant que l'album de Noël le plus vendu était celui d'Elvis Presley en 1957 avec plus de 10 millions d'exemplaires vendus à travers le monde. «Il n'existe aucune autre stratégie de programmation, et ce à travers toute l'histoire de la radio, qui permette d'augmenter systématiquement les audiences comme le fait la musique de Noël», affirme au magazine Billboard Darren Davis, vice-président de Clear Channel, dont une centaine de radios ont adapté leur programmation à la période des fêtes.

«Les chansons à succès de Noël sont arrivées à un moment où la musique était plus monolithique qu'elle ne l'est maintenant», ajoute Jeff Alexander. La musique étant beaucoup plus diversifiée et catégorisée en genres et sous-genres, il devient difficile pour une chanson, réunissant les ingrédients du succès, d'attirer l'attention, précise-t-il.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte