Monde

Les détenus pourraient payer 142 dollars la nuit de prison en Californie

Slate.fr, mis à jour le 14.12.2011 à 15 h 54

Un graffiti au centre de Dublin en Irlande Uggboyâ via Flickr CC License by

Un graffiti au centre de Dublin en Irlande Uggboyâ via Flickr CC License by

Des lits superposés, des repas servis dans des plateaux en plastique: un quotidien qui pourrait coûter 142 dollars par nuit aux... prisonniers. Le comté de Riverside dans le sud de la Californie envisage de faire payer la prison aux détenus, faute de finances locales suffisantes, raconte le New York Times.

Comme le reste de la Californie, un des Etats américains les plus endettés, le comté de Riverside doit combler un déficit d'approximativement 80 millions de dollars. «Vous commettez un crime, vous purgez votre peine, et maintenant vous vous préparez également à sortir la thune», résume un superviseur de la prison de Riverside, Jeff Stone qui prévoit une rentrée annuelle de 6 millions de dollars avec la mise en place de cette mesure. 

Dans le comté de Genesee dans le Michigan, l'idée a également fait son chemin face à un déficit budgétaire de 17,6 millions de dollars. «Quand vous allez à l'hôtel, vous payez. Ils mangent trois repas par jour et c'est nous qui payons. Il est temps que les criminels de cette ville paient», argue un des responsables locaux, Omar Sims qui estime que la gestion de la prison coûte annuellement près de 15 millions de dollars.

Aux Philippines, la sénatrice Miriam Defensor Santiago, récemment élue juge de la Cour pénale internationale de La Haye, avait également demandé à ce que soit explorée l'opportunité économique d'un programme «pay-to-stay» qui permettrait à des riches détenus de vivre dans un endroit plus luxueux que le reste des prisonniers, à condition de payer. Une solution qui a déjà été mise en oeuvre à Bervely Hills, en Californie.

L'ensemble des détenus est-il toutefois en mesure de payer? Compte tenu de la corrélation entre le niveau socio-économique et la probabilité de se retrouver derrière les barreaux, l'application de la mesure semble peu plausible et on envisage déjà une mesure complémentaire, à savoir payer sa dette aux contribuables via des travaux d'intérêt général.

A Riverside, les responsables locaux ont estimé que près de 25% de détenus pourraient en supporter le coût. Cette mesure ne résout toutefois pas les problèmes de surpopulation carcérale dont souffre le comté de Riverside après un ordre de la Cour suprême qui a ordonné le transfert de 30.000 prisonniers dans des prisons d'Etat vers des prisons locales, rappelle ABC.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte