France

François Fillon, alias @fdebeauce: «Je ne tweete pas, je vous observe»

Slate.fr, mis à jour le 11.12.2011 à 19 h 47

François Fillon à Marseille en septembre 2011. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

François Fillon à Marseille en septembre 2011. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Messieurs les ministres, twittez, vous êtes fichés! Le Parisien affirmait, samedi 10 décembre, que François Fillon «a révélé au député UMP Jérôme Chartier qu’il était sur Twitter… mais sous un pseudonyme» afin «de suivre discrètement» les messages des ministres et des journalistes. L'information était également publiée par le Figaro Magazine, qui plaçait lui au coeur de la surveillance matignonesque «les journalistes politiques et les députés qui postent des messages».

Elle a été confirmée dimanche à l'AFP par Matignon, ainsi que par le compte (désormais plus) secret du Premier ministre, @fdebeauce, qui a félicité @smarchau, un internaute qui l'a démasqué:

Commentaire agacé au Parisien d'un ministre-Twittos: «Ça lui ressemble bien, toujours à faire les choses en douce.» L'histoire ne dit pas s'il s'agit d'Eric Besson qui, selon un récent article du Monde, aurait vu le président de la République dire de lui: «Besson est totalement démotivé, il passe ses journées sur Twitter.»

Après la publication de l'information du Parisien et du Figaro Magazine, Les Inrockuptibles avaient mené l'enquête et avaient découvert @fdebeauce (dont le titulaire utilisait au départ le même nom et login Twitter et s'est rebaptisé après la publication de leur article d'un mystérieux Lazlo25):

«Son inscription sur le réseau de microblogging est récente et date du 16 octobre 2011. Dépourvu de tout avatar, son compte suit Jérôme Chartier mais également plusieurs ministres et journalistes qui suivent l'Elysée. Son seul tweet, en date du 23 octobre, indique un déplacement au Japon et mentionne l'ancien ministre du Budget Alain Lambert.»

Les Inrockuptibles avaient, comme l'AFP après eux, obtenu confirmation de cette information auprès d'un membre de l'entourage du Premier ministre:

«Oui, il s'agit bien de lui et son pseudonyme fait sans doute référence à son manoir de Beaucé.»

Le Parisien et Les Inrockuptibles avaient par ailleurs noté qu'un utilisateur appelé fdebeauce avait laissé un commentaire élogieux sur iTunes à propos de l'album de... Dominique Fillon, le frère du Premier ministre. Le quotidien relevait également que parmi les messages favoris de @fdebeauce figurent «des tweets clairement pro-gouvernementaux».

En conclusion, on citera Bruno Jeudy, rédacteur en chef du Journal du dimanche, qui affirme que François Fillon lui a déclaré:

«Je ne tweete pas, je vous observe.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte