Life

La recette de Coca Cola a changé de cachette

Slate.fr, mis à jour le 12.12.2011 à 10 h 10

by Flick CC licence by

by Flick CC licence by

La recette du Coca-Cola est un secret toujours bien gardé, mais on sait désormais où elle est cachée. Elle n’est plus entreposée dans une banque d’Atlanta –ce qui était le cas depuis 1925– mais vient d’être acheminée non loin de là, au «World of Coca-Cola», le rendez-vous incontournable de tous les fans de cette boisson, et qui est également situé à Atlanta.

Le coffre-fort dans lequel la «formule» à succès  du Coca-Cola se trouve enfermée est désormais l’une des pièces maîtresse de l’exposition «multimédia, interactive» qui se tient au World of Coca-Cola. Cette exposition permanente traite de «l’histoire, du mythe et de la légende» de la «formule secrète», laquelle se trouve à l’intérieur du coffre-fort, inaccessible au public qui peut seulement contempler le coffre.

Inventée en 1886 par le Dr John S. Pemberton, la recette de cette «boisson gazeuse» n’a même «pas été formulée par écrit jusqu’en 1919». Cette année-là, la société Coca-Cola est vendue, ce qui nécessite de consigner la recette, baptisée «7x», de façon plus formelle.

Le déménagement de la «formule secrète» a été qualifiée de «moment historique pour l’entreprise» par le directeur des archives de Coca-Cola. C’est Money CNN qui rapporte l’organisation de cette grosse opération de communication –à l’occasion du 125e anniversaire de la célèbre boisson qui possède par ailleurs une page Facebook suivie par plus de 36 millions de personnes.

L’occasion pour Coca-Colaweb de rappeler que Coca-Cola, c’est aussi 500 marques différentes, pour un chiffre d’affaire annuel de 35 milliards. Et qu’il existait déjà 100 millions «d’objets griffés Coca-Cola recensés en 1913, dont 50.000 thermomètres, 20 millions de buvards, un million de calendriers, 25 millions de cartes de baseball».

Dès 1916, soit 30 ans après son lancement, on pouvait compter 153 imitations. Difficile aujourd’hui de chiffrer ces «contrefaçons», car chaque semaine une nouvelle imitation ferait son «apparition».

Parfois, elles peuvent même inspirer des textes, chansons ou poêmes. «Dans la main un verre de Selecto imitation Coca,» comme le rappait le groupe 113 dans Tonton du Bled. Le «Selecto» est une «boisson très populaire (…) souvent  assimilé à un “Coca-Cola” algérien, malgré une différence de goût».

A défaut de pouvoir connaître la formule authentique du Coca-Cola, on se précipitera sur la page Wikipedia d’OpenCola qui a mis en ligne une recette, à base de  gomme arabique et de huit huiles essentielles (orange, citron vert, cannelle-casse, citron, muscade, coriandre, néroli, lavande).

Et ce site quasi-militant de préciser:

«N’importe qui est libre de reconstituer cette boisson ou modifier sa recette, à la condition que celle-ci soit sous Licence publique générale GNU.»

Article mis à jour le 12/12/2011 avec des précisions sur le groupe 113.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte