Life

Comment Rumsfeld se retrouve sur un paquet de cacahuètes

Slate.fr, mis à jour le 09.12.2011 à 14 h 53

Publicité pour les cacahuètes de la marque Tyrrell

Publicité pour les cacahuètes de la marque Tyrrell

Si vous achetez un paquet de cacahuètes britannique Tyrrell’s Spicy Coated Peanuts, vous verrez une photo de Donald Rumsfeld, l'ancien secrétaire américain à la Défense, accompagné d'une geisha et portant une baguette en équilibre entre la bouche et le nez, observe le Time. La photo date de 1974 et a été prise à Kyoto par David Hume Kennerly, lorsque le «JFK républicain» accompagnait le président Ford en visite au Japon.

Pour justifier le choix de cette image, Oliver Rudgard, directeur marketing de Tyrrell, affirme qu’elle véhicule le même mode de vie original sur lequel se fonde l’entreprise. Et ajoute que le packaging de sa marque vise à être amusant et à «changer de la norme selon laquelle il faudrait mettre une tranche de fromage et un oignon sur les emballages». Il précise toutefois qu’aucune mention n’est faite sur le paquet indiquant qu’il s’agit de Donald Rumsfeld, et que la photo a été choisie simplement parce qu’il l’aimait. Il parle même de «simple coïncidence».

L’ancien plus jeune élu à la Chambre des représentants ignorait cette publicité avant que le Time ne lui apprenne. Keith Urbahn, son assistant précise:

«Nous ne cherchons pas à obtenir une rémunération mais je suis sûr que Donald Rumsfeld serait ravi d’avoir une boîte de cacahuètes. Mieux encore, l'entreprise pourrait envoyer quelques boîtes à nos troupes déployées à l'étranger.»

Pour sa part, le photographe souligne que c’est une «campagne de publicité intelligente et drôle». Avant d’ajouter que grâce à Rumsfeld «les ventes de la marque vont grimper en flèche».

Le Time ajoute cependant que si «le faucon néo-conservateur, dont de nombreux Britanniques ont le souvenir de la mésaventure en Irak, reflète le point de vue ludique et légèrement excentrique que Tyrrell souhaite associer à sa marque, dans tous les cas c’est insensé».

Récemment, une campagne publicitaire de la marque Benetton avait mis en scène des politiques et des chefs religieux qui se donnaient –via un montage– un baiser, comme l’avait rapporté Slate.

Aussi, la compagnie aérienne Ryanair avait détourné une photo du chef de l’Etat et de Carla Bruni-Sarkozy à des fins promotionnelles, explique Le Figaro.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte