Monde

Dis-moi comment la ville est éclairée, je te dirai quel est son développement

Temps de lecture : 2 min

 La ville de Taipei, Taïwan le 5 décembre 2006. orange tuesday via Flickr CC License by

Les lumières des villes vues de l'espace en disent beaucoup sur l’état de développement d’un pays. C’est ce que montrent les satellites du programme Operational Linescan System (OLS) de l’armée de l’air américaine qui prennent depuis presque 20 ans des photos de nombreux pays la nuit.

Christopher Elvidge, à la tête du Earth Observation Group, le programme de recherche chargé de l’analyse des données collectées par ces satellites, explique en effet comment on peut observer les évolutions de l’activité humaine grâce aux lumières qu’elle dégage la nuit:

«On peut maintenant se demander comment les lumières observées réagissent face à certaines choses comme la croissance démographique ou économique, les investissements extérieurs, la guerre, et l’effondrement économique.»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Wired rapporte ainsi qu’à partir de 1994, au moment de la guerre civile au Rwanda, les lumières du pays ont fortement décliné pendant plusieurs années. Les photos (ci-dessous) de la Chine prises par les satellites montre par ailleurs à quel point le développement économique à augmenter l’intensité lumineuse des zones urbaines du pays.

Newsletters

Les États-Unis risquent d'entrer en récession, leur histoire économique le prouve

Les États-Unis risquent d'entrer en récession, leur histoire économique le prouve

La Fed va augmenter les taux d'intérêt dans l'espoir d'obtenir un atterrissage en douceur. Mais les indicateurs de surchauffe suggèrent une très forte probabilité de récession au cours des deux prochaines années.

Pandémie forestière: l'espoir renaît dans les forêts tchèques

Pandémie forestière: l'espoir renaît dans les forêts tchèques

Les journalistes afghans se masquent en solidarité avec leurs consœurs

Les journalistes afghans se masquent en solidarité avec leurs consœurs

Les talibans exigent désormais que les journalistes femmes se dissimulent le visage.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio