Économie

Les banques centrales se prépareraient à la mort de l'euro

Temps de lecture : 2 min

Billet de 50 euros coupé, 28 décembre 2010. photosteve101 via Flickr CC License by

Certaines banques centrales nationales (BCN) de la zone euro envisageraient dès maintenant la possibilité que la monnaie unique disparaisse dans les prochains mois, selon le Wall Street Journal. Ce qui signifierait que chaque pays devrait revenir à sa propre monnaie et réimprimer des tonnes de billets.

Le problème, c'est qu'ils sont peu nombreux à avoir gardé suffisamment d'anciens matériels d'impression. Le Wall Street Journal remarque par exemple que la Banque centrale d’Irlande s’inquiète de savoir si elle pourra imprimer suffisamment de livres irlandaises (l’ancienne monnaie du pays) dans le cas d’un effondrement de la zone euro.

Et même en dehors de l’Union européenne, beaucoup se prépareraient à cette éventualité: la Suisse penserait désormais aux différentes devises qui pourraient remplacer l’euro comme monnaie étrangère de référence dont elle se sert pour garantir la stabilité du franc suisse.

Selon le Wall Street Journal, cela ne veut pas dire que les banques centrales sont persuadées que l’euro est condamné. Mais le fait qu’elles commencent maintenant à envisager des solutions d’urgence, ce qui était encore impensable en septembre 2011, montre bien que la situation s’est vraiment dégradée.

Slate.fr

Newsletters

Des produits d'entretien en comprimés pour réduire les déchets plastiques

Des produits d'entretien en comprimés pour réduire les déchets plastiques

L'industrie des soins ménagers et des produits d’hygiène corporelle représente une production moyenne de 8,9 millions de tonnes de plastique par an.

L'effet Ikea: quand galérer nous fait kiffer

L'effet Ikea: quand galérer nous fait kiffer

Plus nous passons de temps à monter des meubles ou à assembler des objets, plus nous leur accordons de valeur émotionnelle et financière.

Devinez quelle main invisible préparait le dîner d'Adam Smith

Devinez quelle main invisible préparait le dîner d'Adam Smith

Dans un ouvrage drôle et percutant, l'essayiste suédoise Katrine Marçal revient sur l'une des plus fameuses théories économiques. Et pas mal d'autres certitudes.

Newsletters