Culture

Tout Godard en 26 minutes

Temps de lecture : 2 min

Jean-Luc Godard reçoit un prix le 30 novembre 2010 à Zurich. REUTERS/Christian Hartmann.
Jean-Luc Godard reçoit un prix le 30 novembre 2010 à Zurich. REUTERS/Christian Hartmann.

«Tout ce dont vous avez besoin pour faire un film, c’est d’une fille et d’un flingue», disait Jean-Luc Godard. Au vu des mash-ups du cinéaste franco-suisse élaborés par le critique Michael Baute et la monteuse Bettina Blickwede, relayés notamment par les sites culturels Flavorwire et Dangerous Minds, on pourrait ajouter: «Et des mains, des voitures, des livres, des stylos…»

Les deux artistes diffusent en effet sur la plateforme Fandor Godardloop — Visual Motifs in Films of Jean-Luc Godard, une série captivante de neuf montages thématiques de 439 extraits de la filmographie du cinéaste, de A bout de souffle à ses films les plus récents.

Le montage Cars, par exemple, compile en deux minutes et en split-screen des extraits de Deux ou trois choses que je sais d’elle, Week-end ou Le Mépris, le montage Hands des passages des Histoire(s) du cinéma, Sauve qui peut (la vie), Passion ou For Ever Mozart… L’ensemble est disponible également sous forme d’un seul film de vingt-six minutes.

Newsletters

«Dawson City», «White Riot», le temps gelé, le temps incandescent

«Dawson City», «White Riot», le temps gelé, le temps incandescent

Odyssée poétique à travers les décennies avec Bill Morrison, pamphlet engagé et électrique chez Rubika Sha, d'une manière très différente, ces deux films mettent en lumière les puissances toniques du documentaire.

«Newport Beach» a réinventé les ados à la télé (et sauvé les geeks)

«Newport Beach» a réinventé les ados à la télé (et sauvé les geeks)

Ça fait dix-sept ans que le pilote de The O.C. a été diffusé à la télévision américaine, en plein cœur de l'été –le 5 août 2003 très exactement. En France, il a fallu attendre octobre 2004 pour voir débarquer la série, rebaptisée Newport Beach,...

Le vertigineux miroir de «L'Infirmière»

Le vertigineux miroir de «L'Infirmière»

Jouant sur les frontières du visible, le film de Kōji Fukada déploie les ressorts d'un thriller étonnamment réaliste grâce à sa façon d'approcher des zones d'ombre.

Newsletters