Life

Un plan d'invasion de la France retrouvé dans l'ambassade britannique d'Iran

Slate.fr, mis à jour le 07.12.2011 à 16 h 03

Manifestants devant l'ambassade britannique d'Iran / Americophile via Wikimedia Commons

Manifestants devant l'ambassade britannique d'Iran / Americophile via Wikimedia Commons

L'ambassade britannique à Téhéran, attaquée le 29 novembre 2011, recelait décidément de trésors. On y avait déjà retrouvé des portraits de la Reine Victoria et d'Edouard VII ou une affiche du film Pulp Fiction, mais la nouvelle découverte est encore plus surprenante.

Un document marqué en rouge comme «très confidentiel», sur lequel les manifestants iraniens ont mis la main, donne des détails sur un gigantesque plan d’invasion. Heureusement pour le minisère de la Défense britannique, les documents datent de 1943.

Mais qui était la cible? C’était la France occupée par les forces allemandes pendant la Seconde Guerre mondiale, rapporte The Guardian.

Ce plan était une première approche de la Conférence de Téhéran qui s’est tenue du 28 novembre au 1 décembre 1943, réunissant Churchill, Roosevelt et Staline. Elle prévoyait le débarquement en Normandie du 6 juin 1944 via l’opération Overlord qui avait pour but de délivrer la France de l’ennemi nazi, précise BBC. La conférence marquait aussi le rejet par Staline et Roosevelt du projet britannique d’offensive par la Méditerranée et les Balkans.

Un diplomate britannique, cité par The Guardian, espère que cette découverte va semer la confusion dans les esprits des Iraniens: ce serait en effet une sorte de petite victoire face au pillage si «les traducteurs des Gardiens de la révolution islamique  (mettaient) du temps à réaliser que ces documents datent d’il y a 70 ans et qu’ils concernent la France», et qu'ils sont donc anachroniques.

Cette découverte de «plan secret» et de ruses militaro-diplomatiques n’est pas la première ces derniers temps. Début novembre, nous vous parlions déjà de l’idée qu'avaient eu les autorités françaises pour désorienter les pilotes allemands pendant la Première Guerre mondiale: créer un faux Paris afin que ceux-ci bombardent cette fausse ville plutôt que Paris même. Une idée qui semble aujourd’hui complètement farfelue, mais qui l’était un peu moins à une époque où les radars n’existaient pas encore, où les pilotes naviguaient à vue et larguaient leur bombes dès qu’ils apercevaient leur cible.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte