France

Sophie la girafe, peut-être cancérogène selon UFC-Que choisir

Temps de lecture : 2 min

©VULLI
©VULLI

Sophie la girafe, le jouet star des tout-petits français –et américains– pourrait être cancérogène, prévient l'associations de consommateurs UFC-Que Choisir.

A l'approche de Noël, UFC-Que Choisir a procédé à des tests sur 30 jouets pour enfants, y repérant des substances inquiétantes: l'association a par exemple détecté la présence de dérivés pétroliers «classés cancérogènes probables ou possibles par l'Agence américaine de l'environnement et l'Union européenne», ou encore des substances «susceptibles d'être transformées en nitrosamines» (également cancérogènes probables ou possibles) dans 13 des jouets.

Sophie la girafe contient et libère dans la salive des précurseurs de nitrosamines, affirme l'association. Ces composés sont interdits par l'Union européenne dans les tétines, mais pas dans les jouets. Mais Sophie la girafe est un jouet un peu particulier puisque les enfants la mâchonnent à longueur de journée...

L'association de consommateurs a saisi l'Agence nationale de la sécurité sanitaire (Anses) sur le sujet, et demande à ce que la réglementation relative à la toxicité des jouets soit renforcée pour entre autres interdire les nitrosamines et leurs précurseurs.

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters