Life

Ces magnifiques paysages de l'application Google Street View

Slate.fr, mis à jour le 01.12.2011 à 12 h 55

Capture d'écran de la ville de Capetown, Afrique du Sud. Google Street View

Capture d'écran de la ville de Capetown, Afrique du Sud. Google Street View

L’application Street View de Google Maps permet de contempler de magnifiques photos de paysages du monde entier. C’est ce que le photographe Aaron Hobson a remarqué en recherchant des endroits pour le tournage d’un film à Los Angeles selon le Business Insider.

Le logiciel interactif de cartes que Google a conçu contient en effet des milliers de magnifiques photos de lieux désolés et mélancoliques. Aaron Hobson en a sélectionné quelques-unes, découvertes lors de ses «voyages virtuels» sur Street View, et qu’il projette de montrer lors d’une prochaine exposition comme il l’a expliqué dans une interview accordée au journal allemand Der Spiegel.

Aaron Hobson n’a rien à voir avec les autres photographes qui parcourent le monde, l’œil derrière leur objectif. Il se voit plutôt comme un «voyageur virtuel», qui passe des heures à sillonner les quatre coins du monde à l’aide de son ordinateur. Dans l’interview au journal Spiegel il raconte les débuts de son initiative:

«Tout a commencé quand je travaillais sur un film à Los Angeles qu’un producteur m’avait demandé de tourner. Je ne connais pas bien Los Angeles. Puisque c’était là où nous devions faire le film, j’ai commencé à utiliser Google Street View pour rechercher des lieux pour le projet. J’ai passé des heures et des heures à voyager dans les rues de LA à la recherche d’endroits parfaits pour chaque scène. J’ai été surpris par la quantité de lieux photographiés par les voitures de Google. Une fois le repérage fini, je me suis mis à explorer d’autres endroits dans le monde entier, juste pour le plaisir. Peu de jours après, j’étais accro à ces voyages virtuels autour du monde.»

Stupéfait par l’incroyable beauté de certains paysages directement accessibles sur l’application de Google, Aaron Hobson a voulu en faire une oeuvre. Selon ABC News, son projet appelé «Cinemascapes» est le fruit de trois ans de recherche et de travail. Il explique que les photos de son exposition sont en fait la combinaison de plusieurs images tirées de Google Street View, souvent trois, qui une fois ensemble donnent une vision panoramique. Il a aussi choisi de retoucher les clichés à l’aide de Photoshop afin d’ajuster les couleurs, les effets de lumière et afin de rendre les endroits encore plus «irréels».

Toujours dans son interview pour le Spiegel, il détaille certaines étapes de ces travaux et évoque le sens de son projet:

«Après des heures et des heures de voyage à travers des campagnes, des déserts et de la toundra vides, j’ai commencé à rassembler une douzaine ou plus d’endroits qui correspondaient à mon goût esthétique et à mon récit. J’ai décidé d’ouvrir mes yeux au monde, et à l’isolement des gens et des endroits grâce à la technologie de Google. Ce procédé aborde l’incroyable technologie de Google Street View et ces endroits qu’elle permet à tout le monde d’explorer avec un ordinateur et Internet. J’essaye de partager des lieux de splendeurs et de beauté, des endroits d’isolement où la vie est difficile et ralentie, tant ils sont éloignés des grandes sociétés.»

Voici un échantillon des photos choisies par Aaron Hobson:

Crotone, Italie

Détroit, Michigan

Route 17, Afrique du Sud


Sao Joao Del Rei, Brésil

Saint-Nicolas de la Grave, France


Enfin, Google Street View permet aussi de découvrir des photos insolites, avec des scènes parfois égnimatiques...

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte