France

Danielle Mitterrand est morte

Slate.fr, mis à jour le 22.11.2011 à 9 h 31

Danielle Mitterrand. REUTERS

Danielle Mitterrand. REUTERS

Danielle Mitterrand, la veuve de l'ancien président de la République François Mitterrand, est morte à l'hôpital parisien Georges-Pompidou dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 novembre, à 87 ans, relate l'AFP.

Elle avait été hospitalisée vendredi 18 novembre dans la soirée, présentant un grand état de fatigue, selon des proches de ses fils Jean-Christophe et Gilbert, qui se trouvaient à ses côtés, et avait été placée en coma artificiel dimanche 20 novembre, dans un «état sérieux».

Danielle Mitterrand souffrait depuis longtemps d'anémie et avait eu «plusieurs alertes» sur sa santé au cours des derniers mois, toujours selon des proches.

Elle avait déjà été admise à l'hôpital Georges-Pompidou en septembre, pour une insuffisance respiratoire, mais avait néanmoins eu pu participer le 21 octobre à l'anniversaire des 25 ans de France Libertés-Fondation Danielle Mitterrand.

Ce jour-là, «elle était fatiguée, mais très présente» intellectuellement, a indiqué à l'AFP William Bourdon, avocat de l'association et membre de son conseil d'administration.

Plus récemment encore, le 30 octobre, le JDD a publié une interview croisée de Danielle Mitterrand et de l'actrice Mélanie Laurent, dans laquelle la veuve de François Mitterrand commentait l'actualité et défendait ses prises de position très à gauche, rappelant «qu'il y a quinze ans, personne ne (l')écoutait quand elle fusillait le capitalisme», ou se remémorant avec malice l'«incrédulité» des personnalités présentes lorsqu'elle avait prononcé un discours «très critique» sur les dix ans de la chute du mur de Berlin.

Une militante toute sa vie 

Dans la famille Gouze –nom de jeune fille de Danielle Mitterrand– on résiste de père en filles, rappelle Europe 1: principal de collège, son père Antoine Gouze est démis de ses fonctions en 1940 quand il refuse de recenser les élèves et enseignants juifs de son établissement. Danielle s’engage dans la résistance à ses 17 ans, suivant ainsi sa sœur aînée (Christine Gouze-Rénal, productrice et épouse de Roger Hanin), celle qui lui a d’ailleurs présenté François Mitterrand en 1944, alors qu’il fuyait Paris pour rejoindre la Bourgogne.

Elle l’épousera à la veille de ses 20 ans, et ne cessera jamais de se battre politiquement. Sa fondation France Libertés - Danielle Mitterrand s'est donnée comme mission de redéfinir les «véritables richesses» et de «faire connaître et respecter le droit des peuples».

Sur son site, elle dénonçait «un capitalisme qui se fissure et se détruit lui-même, victime de sa démesure totalitaire et de son mépris pour les valeurs humaines non marchandes».

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte